Le chat qui ne mangeait pas de souris de Carmen Agra Deedy et Randall Wright

27 Nov

indexLe chat qui ne mangeait pas de souris

Carmen Agra Deedy

Randall Wright

Ilustrations : Barry Moser

Skilley est un bon gros matou : paresseux, solitaire, il aime se prélasser au coin du feu dans la nouvelle auberge où il a élu domicile. Sa mission, en échange de quelques restes et de beaucoup de tranquillité : débarrasser la cuisine des souris voleuses de fromage.
Mais voilà
Pip, la plus malicieuse des souris de l’auberge, découvre le terrible secret de Skilley…
En échange de leur silence, le chat se voit donc contraint et forcé d’offrir sa protection aux souris. Elles en auront bien besoin quand il s’agira de chasser Pinch le chat cruel et dangereux qui pourrait mettre en péril… la couronne d’Angleterre ! (résumé éditeur)

Dans mon boulot il y a les bons côtés : lire de bons romans pour les grands ados/jeunes adultes et les mauvais côtés : patouiller pour trouver de bons romans pour les plus jeunes (à partir de 10 ans). Ces derniers temps, j’ai lu plusieurs romans qui s’adressent à cette tranche d’âge chez des éditeurs vers lesquels je n’ai pas l’habitude de me tourner, soit que j’en « préfère » d’autres (Gallimard par exemple, par habitude) soit parce que j’aime bien les éditeurs indépendants et que je vais avoir des préjugés sur d’autres plus gros. Mais ça fait la 3ème fois que j’ai une agréable surprise et en plus j’étoffe ma liste de romans à recommander pour des plus petits lecteurs. (Le premier par ici, le 3ème, à venir)

Pour commencer à vous parler de ce roman, je vais d’abord vous donner son titre original : The Cheschire Cheese Cat… Voilà qui devrait vous donner une idée du ton employé. On est sur le registre de l’humour léger avec une histoire totalement invraisemblable mais qui s’en soucie? Nous avons donc un chat qui adore le fromage et une souris qui sait lire et écrire. Et bien sûr ils vont devenir amis et aider un des corbeaux de la Tour de Londres. Tout cela sous l’œil attentif et bienveillant de Dickens en personne, client assidu de l’auberge qui abrite notre drame…

Un roman que je vous conseille donc, à partir de 10 an et peut-être même plus tôt mais une chose est sûre : même plus tard vous pouvez le lire!🙂

Une Réponse to “Le chat qui ne mangeait pas de souris de Carmen Agra Deedy et Randall Wright”

  1. Marion 8 décembre 2014 à 08:44 #

    Pourquoi pas ! Je note🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :