Archive | Les livres RSS feed for this section

Paul à Québec de Michel Rabagliati

12 mai

paulQuébecIl y a 5 ans, quand cette BD a obtenu un prix au festival d’Angoulême, je me suis jetée dessus. Visiblement je n’étais pas la seule puisqu’il était épuisé partout… J’ai donc dû patienter un petit peu afin de pouvoir l’acheter et..; de le ranger soigneusement dans un coin, jusqu’à ce que je le lise le week-end dernier. Oui, chez moi c’est comme ça, faut pas être pressé… Donc je l’ai enfin lue et, miracle des temps modernes, il semblerait que quelques jours après, au lieu de traîner sur internet je suis, si si, vous avez bien vu, EN TRAIN DE RÉDIGER UN ARTICLE DESSUS.

Je n’en reviens tellement pas moi même que je suis tentée de tout planter là pour aller me coucher. Mais non, je suis courageuse aujourd’hui alors c’est parti :

Si j’ai bien compris, Paul est un avatar de l’auteur qui raconte des histoires largement autobiographiques. On commence ici par une ambiance festive et familiale : un traditionnel séjour chez ses beaux parents avec toute la belle famille. Chacun y va de son souvenir d’enfance et tout le monde est joyeux (sauf Paul quand il doit jouer certaines parties de cartes avec ses beaux frères et belles sœurs mais bon…)

Mais des problèmes de santé du beau-père vont changer la donne jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’il est atteint d’un cancer bien trop avancé pour être guéri. Suivent alors des temps bien moins joyeux autour de ce père en fin de vie. Mais les souvenirs sont toujours là et la vie continue malgré tout…

Je trouve que cette BD très émouvante dédramatise ces moments de fins de vie. Pour avoir un entourage vieillissant et être confrontée à cette problématique assez régulièrement ces dernières années, je trouve que c’est intéressant de voir cette histoire racontée en BD, ça donne le sentiment de ne pas être seule et d’être confrontée à des problèmes « classiques ». Je pense aussi que le fait de raconter cette histoire a pu être une part du deuil de son auteur… Je ne connais pas les autres albums de cette série mais j’en ai un autre à la maison qui se situ au moment de son adolescence et je suis curieuse de le lire pour voir quelle est la différence de ton (ou pas).

A tout hasard j’inscris cette lecture dans le Roaarrr challenge, je ne sais plus très bien s’il est encore actif ou pas :p

roaarrr challenge

1,2,3, Soleil! de Gaëtan Doremus

18 mar

9782746739833FS1,2,3, Soleil!

Gaëtan Doremus

Autrement jeunesse.

Si la couverture de cet album peut paraître déroutante (c’est quoi cette drôle de forme, un cornet de glace?), elle prend tout son sens une fois qu’on a lu l’histoire.

On a en effet trois personnages qui vont entrer en scène chacun leur tour et sur plusieurs pages à chaque fois, des pages monochromes. Ces trois là ont un point commun : ils s’ennuient et leur vie ne leur correspond pas. Le fait de tout vouloir changer va les amener, pensifs au bord de l’eau. Et là, un bateau à vendre va exaucer leur vœux et relancer l’histoire mais cette fois de toutes les couleurs!

Un joli album sur l’envie de prendre sa vie en main, avec un jeu sur les couleurs que j’ai beaucoup aimé. Mais il faut dire que Gaëtan Dorémus a déjà su nous conquérir avec Ping Pong, album au format tout différent…

 

Lunerr de Frédéric Faragorn

30 jan

lunerrLunerr

Frédéric Faragorn

l’Ecole des loisirs

« Pour les habitants de Keraël, la cité des aëls, il n’y a pas d’ailleurs. Leur ville est située dans un désert de sable, de pierre et de sel. Keraél est une île sans eau autour. Le mot Ailleurs y est interdit, considéré comme une insulte, un blasphème. Le jeune Lunerr l’a appris à ses dépens. Pour avoir enfreint la règle, il a été fouetté jusqu’au sang et mis au ban de la société. A cause de lui, mamig a perdu son travail.
Qui oserait embaucher la mère d’un paria? Ken Werzh. L’homme le plus vieux et le plus craint de l’île les a convoqués dans son brug, demeure unique et fabuleuse toute de bois sculpté. Il a l’air très intéressé par Lunerr, suffisamment pour faire de lui son lecteur et secrétaire particulier. L’adolescent reste sur ses gardes: le vieillard aux yeux morts et au corps fripé comme celui d’un cadavre paraît doté d’une force singulière.
Il se comporte de manière étrange, il tient des propos qui pourraient le faire condamner. Ken Werzh semble détenir un secret, un secret que Lunerr a très peur de découvrir… » (résumé éditeur)

Lunner est un enfant ordinaire jusqu’au jour où il prononce un mot interdit : Ailleurs. Il se retrouve alors avec sa mère au ban de sa communauté alors que la vie n’était déjà pas facile depuis la mort de son père… Mais ce mot va en effet lui ouvrir d’autres horizons quand l’énigmatique Ken Werzh va les prendre à son service.

Ce livre est assez étrange car ce premier tome qui semble tout d’abord être un tome d’installation de ce monde nous emmène en fait sur une fausse piste. En effet, les efforts de Ken Werzh pour enseigner certaines choses à Lunerr seront en fait vains et de nombreuses découvertes en fin de tome changent complètement son univers et ses perspectives.

Le prochain tome semble donc nous ouvrir une perspective complètement différente, à voir donc….

Première lecture pour le challenge des 52 semaines (qui est en fait illimité) et c’est l’idée 113 : un ou des nuages (j’ai cru que je n’arriverais pas à faire rentrer cette couv dans le challenge)

challenge-52-semaines

Apolline et le chat masqué de Chris Riddell

28 jan

9782745933959FSApolline et le chat masqué

Chris Riddell

Milan

« Des chiens d’appartement disparaissent sans laisser de trace. Bizarre, bizarre… Qu’est-il arrivé à ces adorables toutous? Apolline et monsieur Munroe sont sur une piste. Mais chut!…Ils ne doivent pas être repérés. » (résumé éditeur)

Apolline est une délicieuse petite fille dont les richissimes parents sont continuellement en voyage. Elle vit donc sous la surveillance M. Munroe, petit personnage poilu qu’il ont recueilli lors d’un voyage. Avec son aide, elle va se lancer dans une enquête sur la disparition de petits chiens dans son quartier…

Le ton et l’histoire sont résolument loufoques.

De plus ce roman est abondamment illustré, nous permettant de voir et lire les cartes postales envoyée tout au long de l’histoire par les parents (avec nombres de commentaires qui laissent penser qu’ils sont un peu omniscients) ou encore le plan de l’appartement ou le carnet d’enquête d’Apolline.

Une lecture légère et réjouissante qui pourra intéresser les lecteurs à partir de la primaire mais encore plus tard, que ce soit pour de bons ou de moins bons lecteurs.

Typos T.1: Fragments de vérité de Pierdomenico Baccalario

15 déc

9782081286627FSTypos T.1 : Fragments de vérité

Pierdomenico Baccalario

Flammarion

K-Lab, groupe ultra-puissant, domine la ville de Maximum City. Expert en désinformation, il manipule les faits au profit des pouvoirs en place. Une organisation clandestine nommée Typos résiste au discours officiel. Ses membres sont déterminés à mettre à jour un scandale humanitaire sans précédent. Leur arme : la vérité. Leur outil : un journal.
Mais ce n’est pas sans danger, leur ennemi est redoutable. (résumé éditeur)

Des héros à la X-men, une société futuriste basée sur le contrôle de l’information, des adolescents qui résistent et quelques petits secrets sur les origines de certains… Je ne sais que dire sinon que cette histoire me parait pour l’instant très peu originale et que je ne m’y suis pas beaucoup intéressée… Après, peut-être la suite sera un peu meilleure, mais ça sera sans moi.

Pour info cet auteur a aussi la série Ulysse Moore à son actif dont il me semble avoir lu le tome 1 un jour mais je suis pas plus sure que ça…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 48 autres abonnés