Archives de Tag: Paris

Mystère rue des Saints-Pères de Claude Izner (Swap Paris)

15 nov

Voilà la première aventure de Victor Legris (dont j’avais lu la 2ème en premier) et de son presque père adoptif  Kenji Mori. L’intrigue de départ est simple : une série de meurtres mystérieux autour de l’exposition universelle de 1889 qui d’ailleurs passent au début pour des piqures d’abeilles… Du coup j’en ai appris un peu plus sur Victor Legris et les personnages qui gravitent autour de lui et dans ce livre on le voit basculer dans l’enquête malgré lui car il soupçonne un peu tout le monde dans son entourage. Encore une lecture plaisante, une série que je continuerais à lire si l’occasion se présente car l’enquête, sans être un prétexte, n’occupe finalement que la moitié de ce roman, l’autre étant dans les relations entre personnages qui se construisent ou évoluent, ce qui est assez plaisant. Je suis d’ailleurs assez curieuse de savoir autour de quoi tournent les enquêtes suivantes puisque ces deux premières mettent directement en cause (ou comme victime) des personnes de son entourage proche, est-ce que ça va continuer comme ça ou bien est-ce qu’il va se lancer plus franchement dans des enquêtes qui ne le touchent pas de près?

Merci donc à Miss Alfie pour cet envoi!!

La disparue du Père Lachaise de Claude Izner (swap Paris)

1 nov

Paris, 1890.
Quelle n’est pas la surprise de Victor Legris quand débarque Denise Le Louarn, la petite bonne de son ancienne maîtresse, Odette de Valois, dans sa librairie de la rue des Saints-Pères ! La jeune fille est visiblement bouleversée. Elle lui apprend qu’Odette, devenue depuis peu adepte de ce spiritisme tant en vogue, a disparu à la suite d’un étrange rendez-vous au cimetière du Père-Lachaise. D’abord sceptique, Victor ne peut s’empêcher de s’interroger et le voilà donc lancé sur la piste de son ancienne maîtresse…
À sa suite on découvre ce Paris où l’on entendait encore le bruit des sabots sur les pavés de bois et les cris des petits métiers, où les hommes portaient le haut-de-forme, les femmes le corset et où le crime poussait à chaque coin de rue… Mystères, mystères  (Résumé éditeur)

Cet été j’avais décidé de lire enfin plusieurs livres reçus au cours de nombreux swap. J’ai eu bien fait car je n’ai eu que des bonnes surprises.

Par contre pour cette série de la collection grands détectives j’ai quand même réussi à commencer par le tome deux… Si je me décide à en parler aujourd’hui, c’est que je viens de commencer le tome 1. Vu que l’histoire se suit un peu, je vous conseille de ne pas faire comme moi!!

Nous avons donc ici un roman policier, mais bien sûr quand on a dit ça, on n’a rien dit. J’ai un peu tendance à penser que je n’aime pas le polar alors qu’en fait à chaque fois que j’en lis, c’est avec plaisir… (j’en avais deux dans mes livres de l’été, tous les deux très différents et les deux m’ont plu). Donc nous allons plonger ici dans le Paris de 1890 et dans plusieurs couches de sa société. J’ai beaucoup aimé suivre cette enquête menée par un libraire, même si je serais bien incapable de vous dire là tout de suite quelle était la résolution de l’enquête! En revanche, j’ai bien retenu les personnages et leurs liens ainsi que des scènes entières… C’est aussi ce que j’aime bien dans les livres, avoir des souvenirs assez complets de certaines bribes de l’histoire, même si j’ai oublié les tenants et les aboutissants : des fois je ne me souviens d’absolument rien, ce qui est je trouve plutôt mauvais signe!

Alors voilà, j’ai passé un bon moment, je ne lirais peut-être pas toute la série mais j’ai eu hier de lire l’autre en ma possession alors…

Merci à Soie qui m’avait envoyé ce livre après le swap pour me remercier de l’avoir organisé!

Blanche et l’oeil du grand khan de Hervé Jubert

4 mai

9782226170163 Alors que son oncle Gaston poursuit un tueur invisible, Blanche se met à la recherche du grand khan, bague qui donne un certain pouvoir à qui la porte. Si leurs enquêtes se croisent par moment, eux n’en parleront jamais et opéreront chacun de leur côté. Dans ce livre on se promène dans le Paris d’après la commune, en allant de l’appartement bourgeois de la famille de Blanche à la cour des miracles de l’époque et de la plus haute instance du pouvoir au crime organisé, tout le monde se mêlant joyeusement.

J’ai fini par comprendre pourquoi j’avais lu le premier tome de la trilogie Morgenstern à la place du premier tome de Blanche, c’est tout simplement parce que j’avais le deuxième tome de Blanche… Et comme j’avais bien évidemment oublié ce détail, trois mois plus tard en voulant lire le premier tome de Blanche, j’avais bien évidemment encore en ma possession le deuxième tome… Mais après ma déception sur Le palais des mirages, je ne pouvais pas attendre plus longtemps pour me réconcilier avec Jubert et comme les tomes sont plus ou moins indépendants les uns des autres, j’ai fini par me lancer, ce que je ne regrette pas!

En effet, j’ai retrouvé ici un peu de mon plaisir de quand je lisais Les Mystères de Paris ou bien les Mohicans de Paris, avec une intrigue moins alambiquée bien sûr vu qu’il y a beaucoup moins de pages…  Mais en tout cas c’est bien ce plaisir que j’ai retrouvé et je suis très contente d’avoir lu ce livre, je vais me jeter sur les deux autres sans hésitation.

Comme d’habitude, Hervé Jubert nous emmène dans un Paris historique qui côtoie le fantastique et ici il sera question d’hypnose, de lutte pour le pouvoir et de bien d’autres choses, mais je ne vous en dirais pas plus car de toutes façon ici, bon nombre de personnes ne sont plus a convaincre de lire Hervé Jubert!!

Cette fois pour de bon :)

1 mai

Allez, je pense que vous avez assez attendu pour voir le colis (et puis surtout j’ai maintenant le temps de le faire:)

Alors pour commencer une photo de ce que j’ai pu voir en ouvrant (attention, cette scène est une reconstitution!!)

Et maintenant, devant vos yeux ébahis, le contenu :

Alors, côté gourmandise :

2 thés fumés, un Lapsang Crocodile et un thé impérial or

I tablette de chocolat au earl grey

2 petites confitures, poire au carambar et Mirabelle à quelque chose que je ne connais pas (cette dernière a disparu corps et bien pendant le petit déjeuner, à l’heure qu’il est tous les espoirs de la retrouver en vie ont été abandonnés)

Pour les livres :

Mystère rue des  Saints-Pères de Claude Izner

L’énigme des Blancs-manteaux de Jean-François Parot

Voilà qui va me permettre de découvrir ces deux séries dont j’ignorais l’existence avant ce swap et que ma swappeuse dit avoir beaucoup apréciés.

3 petits guides thématiques de Paris : Zen, Gourmand et week-end à 2 heures de Paris.

Ma swappeuse aurait-elle compris que je suis gourmande et que j’aime partir en voyage?

Et pour les plus, 2 marques pages adorables, un  petit carnet très mignon et deux cartes dont une hors sujet, pour laquelle ma swappeuse est bien évidemment pardonnée. D’autant plus qu’elle a eu  l’attention touchante et réussie de faire en sorte que je sois la première à recevoir mon colis.

Alors qui dois-je remercier pour tout ça? Je vois bien que c’est la question qui vous tiens tous en haleine…

C’est Miss Alfie!

Merci beaucoup pour ce colis qui me fait beaucoup plaisir et je suis très impatiente de de découvrir ces deux livres de la collection Grands détectives

Scrap Paris

11 avr

Et oui, vous avez bien lu, mon clavier n’a pas fourché en voulant écrire swap, c’est bien de scrap qu’il s’agit…

Je vous laise aller voir par vous même!

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 37 followers