Tag Archives: Miam

Oolong Si Ji Chun, Maison des Trois Thés.

13 Mar

L’année dernière, mon passage à la chocolaterie de Pont-Aven m’avait permis de regouter du thé de la maison des trois thés, sans y laisser mon portefeuille. En effet, ce salon de thé chocolatier (que je vous recommande en passant) propose quelques références de cette maison de thé, à la vente et à la dégustation, à un prix très raisonnable pour cette dernière. Nous ne sommes évidemment pas dans les conditions de la M3T (oui je fais comme j’ai déjà vu, c’est vrai que ça va plus vite à taper!!) où le cadre est super (quoique très intimidant pour le novice), et le thé préparé dans les règles de l’art.

J’ai donc sorti mon super Zhong de noël (qui vient lui de chez Zen zoo Thésaurus)

Et j’ai commencé les infusions….

Je ne pourrais pas vous en dire grand chose, mais quand même, j’ai trouvé une odeur d’épices de noël dans le couvercle du zhong lors des premières infusions, épices que je n’ai pas retrouvées au goût. Très rond en bouche, il a l’air presque gras. Ce qui est agréable, je précise car dis comme ça on pourrait penser le contraire!!

En tout cas cela me donne de plus en plus envie d’investir dans une tasse à sentir, ce dont je ne ressentais pas le besoin avant.

Je ne connais pas les caractéristiques exactes mais c’est un oolong peu fermenté et j’étais étonnée de voir que les boules de thé sec son plus petites que celles que j’ai d’habitude, j’ai compris pourquoi en l’infusant : les feuilles ne sont pas toutes entières. En fait c’est la première fois que je vois ça et je suis étonnée car il me semblait que la taille des feuilles et le fait qu’elles soient entières était un signe de qualité.

Ce thé est le plus cher de ma théotèque (je pourrais d’ailleurs bientôt le mettre au passé) mais je ne regrette pas son achat car j’ai pu faire un grand nombre d’infusions (je n’ai pas compté exactement mais c’était plus que d’habitude) et en plus il me rappelle mon séjour aux alentours de Pont-Aven, que j’avais beaucoup aimé!!

TEAthéTcha un nouveau salon de thé ouvre ses portes

25 Oct

Je ne connaissais l’Artisan de saveur que de nom car la première boutique avait fermé ses portes mais j’avais eu l’occasion de goûter les mélanges de thé (nature) qu’il avait fait avec Olivier Scala, des thés George Cannon, tout ça grâce à Francine, comme il se doit!

Depuis  Olivier Scala avait ouvert son propre comptoir salon de thé, dont il faudrait que je vous parle absolument, et c’est au tour de Patrick Loustalot-Barbé de faire de même.

Nous avons donc comme il se doit testé cette adresse dès son ouverture et le résultat est plus que positif :

Les thés proviennent de chez George Cannon évidemment, et les pâtisseries….hum, comment dire? En réalité je n’en n’ai goûtée qu’une évidemment, mais pas des moindres, la fameuse et internationalement reconnue (bon, chez moi en tout cas) tarte au chocolat.

Et là je dois dire que si l’expression « c’est une tuerie » à été inventé, c’est pour ce genre de situation… Tiphanya vous la décrit très bien donc je ne vais pas insister si ce n’est sur le fait que moi je l’ai mangée en entier et qu’elle n’en a eu qu’une bouchée (rire démoniaque en bande sonore de fond). Bon allez, son chocolat chaud était pas mal non plus!

Donc n’hésitez plus, courez chez TEAthéTcha, vous pourrez y acheter du thé Cannon de 10h à 19H et pourrez le déguster sur place à partir de 14h30… Je pense que la carte des gourmandise « risque » d’évoluer rapidement, un seul regret : il n’est pas possible de faire infuser son thé une deuxième fois.

119 rue de la Glacière

75013 Paris

01 53 80 48 29

Du mardi au samedi

Tisanes L’herbe à l’aise et nouveau salon de thé…

27 Sep

Alors que je suis justement en train de boire une tisane « l’air d’ailleurs » (composée de Mélisse de Crète, thym orange, feuilles de noisetier) je me rends compte que cette sympathique tisane, achetée il y a maintenant deux ans en vacances dans une non moins sympathique librairie restaurant dans le Gers est en train de toucher à sa fin…

De même que celle du « Roi repu » (Mélisse, origan, ortie, romarin) et je ne parle pas de la délicieuse « Fais dodo » (Marjolaine, Mélisse, Menthe poivrée, Lavande) qui elle a disparu immédiatement sur le lieu de vacances (avez-vous remarqué d’ailleurs comme il toujours difficile de trouver quelque chose pour infuser quoique ce soit dans une location saisonnière? Cet été j’ai passé une semaine à faire du thé et de la tisane dans le pot de la cafetière électrique, sachant que j’avais deux buveurs de café avec moi, la bataille était rude mais je ne pouvais tout de même pas utiliser la jolie carafe très fine que j’avais peur de casser 😉 )

Et là tout à coup, je me dis qu’il est dommage de ne plus avoir ces bonnes tisanes et une petite recherche sur internet m’apprends que non seulement je n’aurais pas à vivre cette injuste privation mais qu’en plus il y en plein d’autre qui m’ont l’air tout aussi bonne!!

Petite précision : la première infusion m’avait déçue par son peu de goût et en fait j’ai trouvé la parade : il faut « casser » les feuilles dans le poing avant de les mettre à infuser et là c’est parti!!

Si vous aimez ce genre de tisane, ne vous privez donc pas!!

Autre nouvelle réjouissante : un nouveau salon/comptoir de thé va ouvrir ses portes à Paris dès demain pour le comptoir et dès mardi prochain pour le salon de thé. Ma mère adorant garder sa petite-fille (et moi même étant en congé parental pour siiiiiix longs mois, dois-je le rappeler encore et encore, non, je ne travaille pas, youpi! 😆 ) je pense que je vais pouvoir aller faire un tour là-bas assez rapidement, genre mardi prochain! 😉

TEAthétcha – Le comptoir de l’Artisan de saveurs

119 rue de la Glacière dans le 13ème

Métro Glacière/Bus n°21/ Bus n°62

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h (à partir de 14h30 pour le salon de thé)

(bah oui parce qu’après je pars au salon de la bd de St Malo, voir explication dans la parenthèse précédente!)

Terre des thés

18 Juil

Le temps des bonnes résolutions étant loin derrière moi, je dois quand même dire que j’ai réussi à tenir plusieurs mois sans acheter de thé. Oui une sombre histoire de finir d »abord ce qu’il y a dans les placards avant d’en racheter… Je ne sais pas ce qui peut me passer par la tête des fois, c’est très étrange…

Surtout qu’avec la grossesse et l’allaitement je dois y aller mollo sur le thé en ce moment.

Mais bon comme je disais ma première sortie parisienne était pour une boutique de thé, (la deuxième aussi mais ça c’est une autre histoire puis c’était pour manger pas pour acheter du thé et toc!) et j’ai craqué à ce moment là. Donc pas de raisons de ne pas craquer à nouveau sur internet…

J’ai donc fait une commande chez  Terre des thés car j’y ai trouvé entre autre le zhong de mes rêves (pardon je devrais dire un des zhong de mes rêves car il y en a un autre chez Zoo zen qui j’espère m’attend patiemment;-) mais aussi des thés qui me faisaient envie et qui en plus m’ont permis de me diversifier (moi qui n’achète que des oolongs peu fermentés depuis deux ans, faut bien que je me trouve des excuses me diversifie un peu non?)

Alors voilà les trésors nouveaux que je vais pouvoir déguster avec délectation (oui, j’ai déjà commencé et je dois dire que pour l’instant je ne suis pas déçue) :

Long Jin supérieur

Yin Zhen 2010

Phœnix (oolong fermenté à 50%)

Tie Guan Yin 2010

Fleurs de Yunnan rouge (je les ai prises pour leur forme, j’aime déjà ce thé)

Wu Liang Lan Xiang 2009 (c’est du Pu er cru, je n’ai pas encore goûté, je n’aime pas le cuit a priori alors peut-être que celui-là saura me conquérir!!)

Et bien sûr voilà la star, en blanc ‘accompagnée de son compagnon bleu quand même ,je n’allais pas commander un seul zhong, non? Si? ah bon, je savais pas…

Et voilà… Alors je dois dire que les premiers thés que j’ai goûtés sont très bons, qu’on peut commander la quantité qu’on veut (pas obligé de prendre 100g) et que les sachets sont plutôt bien servis.

Et petit plus non négligeable, la température et le temps d’infusion sont indiqués sur le paquet ainsi que la date d’achat.

Un site que je recommande donc!

Petite forêt 1 et 2 de Daisuké Igarashi

7 Jan

Suite à une rupture, Ichiko est revenue vivre à Komori, son village natal perdu au milieu de la nature. Elle nous raconte sa vie au jour le jour, chaque chapitre étant le prétexte à une nouvelle recette. Mais on apprend aussi sur la vie des habitants de ce village, sur la nature qui l’entoure et su Ichiko elle-même qui n’est pas dupe des raisons de son retour et qui refuse de le voir comme définitif. Dis comme ça, cela peut paraître très didactique mais ce n’est pas du tout le cas. C’est bien une histoire que l’auteur nous raconte là, il se trouve juste que s’occuper de ses récoltes et se faire à manger font partie de son quotidien, surtout qu’elle partage avec les autres femmes du village des recettes traditionnelles qui se font au moment de l’année où les ingrédients nécessaires se récoltent.
Je me rappelais que ce manga était un coup de cœur chez Tiphanya et sans me rappeler de quoi il parlait je l’ai pris à la bibliothèque en le voyant car j’ai fait le lien!
C’est un manga que je prendrais plaisir à relire et s’il fallait le classer dans une catégorie, ça serait la même que le Gourmet solitaire de Tanigushi, aussi bien pour le côté découverte des plats variés du Japon (ça nous change des suchis!) que pour le côté contemplatif de cette histoire, même si la différence ici est qu’il y a bien une histoire et qu’elle est complète en deux tomes! D’ailleurs on s’est tellement laissé emporter par cette histoire (et oui, deux lecteurs à la maison 😉 qu’on a tout les deux pensé dans un premier temps que c’était une œuvre autobiographique! En fait non, même si l’auteur a quand même été vivre 7 ans à la campagne et qu’il doit y avoir quelques éléments. Le seul bémol que je mettrais c’est sa volonté un peu trop visible de montrer à quel point la vie à la campagne proche de la nature et des traditions est bien meilleur que la vie dans la grande ville moderne. Mais ce discours n’intervient que très peu donc ça va.
Il va sans dire que je me joint à Tiphanya pour vous recommander cette lecture! Mais méfiez vous, après vous aurez envie de l’avoir dans votre bibliothèque!!

L’avis de Tiphanya sur le Tome 1 et sur le Tome 2