Archive | Plaisirs de thé RSS feed for this section

Pâtisserie Sadaharu AOKI

8 Mar

J’ai aujourd’hui cédé à la tentation de la patisserie au matcha. En effet, une copine m’a donné  rdv au Métro Saint-Placide et une petit voix m’a dit « Mais ce n’est
pas là-bas
qu’il y a la pâtisserie Aoki que j’avais tant aimé la fois où je suis allée goûter? » Et oui, c’est bien là!! Je leur ai donc fait ma troisième visite
puisqu’une fois j’étais tombée par hasard sur une  autre pâtisserie du même nom  ailleur dans Paris.

J’ai donc décidé de vous parler de la  pâtisserie Sadaharu AOKI

Ce patissier est d’origine japonaise et il propose des pâtisseries qui sont un mélange de recettes françaises avec des ingrédients japonais (thé matcha, azuki, sésame noir…) ou bien des mélanges
entre ces ingrédients et d’autres comme le chocolat blanc ou noir, les fruits… D’ailleurs il a d’abord ouvert une pâtisserie en France avant d’en ouvrir une au Japon.

C’est dommage, gourmande comme je suis (je devrais dire gourmands comme on est, puisque je ne suis quand même pas la seule coupable…) je n’ai pensé à faire une photo de ces gâteaux qu’une fois
qu’ils étaient bien trop entamés pour ça!! Sinon, ça vous aurait fait super envie, pour peu que vous n’ayez rien contre les gâteaux verts…

Nous avons donc découvert aujourd’hui deux nouveaux gâteaux tout en nous régalant avec un qu’on connaissait déjà… En effet, je ne peux pas vous mentir, j’avais acheté 3 gâteaux pour nous deux…
La gourmandise, donc.

J’ai donc pris le duomo matcha azuki que nous aimons tant, plus un gâteau « zen« , plus un gâteau « bamboo » (chocolat et matcha).

Verdict : j’adore vraiment ces gâteaux!

Par contre je suis un peu déçue car les trois fois où je suis passée, l’espace salon de thé était fermé, ce qui fait que je n’ai jamais pu déguster sur place avec un bon thé (ceci dis heureusement
car vu à combien je m’en tire seulement en emportant, je préfère ne pas imaginer sur place!!). En plus ils proposent quelques thés maison, pas beaucoup, seulement 5 ou 6, j’ai
l’impression
, mais bon ce sont essentiellement des thés aromatisés qui finalement ne me tentent pas trop. Mais j’aurais bien goûté leur Earl grey, pour
changer!!

Mon histoire avec le thé en accéléré

5 Mar

Et à travers deux thés, ceux  que j’ai envoyé à Caro[line] pour le swap…

Mon histoire du thé de Pâques ou comment j’ai découvert le thé.

Avant je buvais occasionnelement du thé avec ma mère, le plus souvent en sachet, le plus souvent du Earl grey et occasionnellement du thé en vrac. J’avais aussi de temps en temps l’occasion de
boire du lapsang souchong. J’aimais bien boire du thé de temps en temps mais je trouvais que ça laissait la bouche un peu pateuse.

Je saurai bientôt pourquoi grâce à une nouvelle amie qui boit beaucoup de thé : je mettais au moins 3 sucres par tasse! Je vais donc apprendre à boire mon thé sans sucre et là la différence
radicale…

Je commence donc à boire du thé par moi même et un jour je découvre un sachet de thé en vrac, le thé de Pâques… Et là,c ‘est un peu la révélation!!

Je l’ai fini assez rapidement et après quand j’ai cherché à en retrouver ( je ne connaissais pas la boutique Mariage et ma mère ne savait plus qui le lui avait offert), je n’en retrouvais
pas.

Une fois que ma mère était allée boire un thé avec une amie et lui a dit qu’elle cherchait du thé de Pâques, il s’est avéré que c’était elle qui lui avait offert et du coup elle m’a fait la
surprise à mon anniversaire de m’offrir une boite de thé Mariage avec une jolie petite cuillière à thé et une gelée au thé earl grey. Joli cadeau! Voilà le point de départ de ma passion pour le
thé. Et depuis, la boite s’est multipliée encore et encore juqu’à envahir beaucoup de place chez moi!!

 

Le thé des alizées de chez le Palais des thés

 

J’ai découvert ce thé un jour où j’allais le préparer chez ma grand-mère. Je trouve ce sachet d’une provenance encore inconnue pour moi! Je le sens et suis séduite par l’odeur, ce qui est rare
pour moi car en général je n’aime pas les thés parfumés aux fruits.

A la dégustation, je suis encore plus séduite et mon amoureux aussi (car même si nos goûts sont parfois différents, nous partageons cette passion du thé et surtout ce plaisir de la dégustation).
Nous reprenons le même thé le lendemain et la séduction persiste.

Ce thé est vraiment un délice, il est frais et léger, tout en ayant un goût très prononcé, dans le sens où j’ai souvent remarqué depuis que chez le Palais des thés, il y a souvent des thés avec
une odeur agréable et très forte et qui ne se retrouve pas du tout dans le goût.

Conclusion

Mon thé de référence est resté le earl grey pendant très longtemps, mais je pense que c’est parce que c’est le seul que je buvais étant plus jeune et que c’est le thé qui devait être le plus
répandu à cette époque. Mais si le thé de Pâques se rapproche un peu de ce goût, le thé des alizées pas du tout et c’est d’autant plus étrange pour moi que sinon, je n’aime pas du tout les goût
fruités… Je trouve que c’est le signe de mon évolution, assez récente, en matière de thé et le fruit d’une experience de 7 ou 8 ans de dégustation. Comme quoi le goût s’affine au fil du
temps…

Contradictions…

4 Mar

Avec tous ces nouveaux thés noir et le plus souvent parfumés qui viennent d’entrer dans ma vie grâce au swap (entre ceux que j’ai acheté et ceux que j’ai reçu), je me retrouve tout à coup avec une
grosse envie de thé vert nature….

C’est bizarre, non?

Bon, et bien il va falloir remédier à tout ça et acheter du nouveau thé!! Tous les prétextes sont bons? C’est possible, oui.

Thé : bilan de février

1 Mar

Ce mois de février aura été riche en thé, puisque  grâce  (mon copain dit « à cause ») du mini swap thé de
Flo,  ça n’est pas moins de  8 nouveaux thés que j’ai rangé dans mes placards…

Je m’explique : j’en ai reçu 3 de la part d’Anjelica et j’ai acheté le reste en préparant mon colis…

Les trois nouveaux venant de chez Anjelica :
– Barry Lindon (variation autour des agrumes)
– Thé à la vanille du Comptoir irlandais (j’ai vu qu’il y en avait deux à Paris, je vais certainement y faire un tour)
– Thé rouge Rooïbos

Puis deux au Palais des thés :
– Grand Yunnan  Impérial
– Goût russe 7 agrumes

Un chez Mariage Frères :
– Earl grey Pu-erh

Ceux-là, c’est en allant acheter le contenu de mon colis proprement dit, mais je ne me suis pas arrêtée là, car cette histoire m’a donnée envie de découvrir de nouveaux lieux et de nouveaux thés.
C’est comme ça que je me suis retrouvée dans le bar à thé « une histoire de fille », comme je le racontai ici.

Donc, me voilà avec un thé de chez Thé-o -dor (maison de thé que je ne connaissait pas du tout, merci Flo pour la découverte) :
– Lapsang souchong

Du coup, je suis retournée il y a trois jour chez mon marchand de thé (le petit à côté de chez moi) pour acheter un autre Grand Yunnan, histoire de comparer!

En plus, ma curiosité étant plus que réveillée, je me suis achetée le petit guide édité chez Parigramme, « Le thé à Paris » de Christine Barbaste. Je  n’ai donc pas fini!! Ce petit livre m’a
donnée envie de découvrir la Maison des trois thés à Paris et depuis je l’ai vu plusieurs fois sur les blog des uns et des autres, autant dire que je ne vais pas tarder à y faire un tour!!

Et maintenant, les photos!

28 Fév

undefined

Voilà le colis que mon charmant facteur m’a remis en mains propres l’autre matin… Pas de doutes sur son contenu!!
Un fois la photo prise, je peux enfin l’ouvrir, sous les encouragements des chats qui eux ne connaissent pas l’existence de ce swap (d’ailleur, ils ne boivent pas de thé, autant dire qu’ils vont
être vite déçus)
Et voilà ce que je découvre à l’interieur :

undefined

Du vert, donc.
Une fois déballé :

undefined

Et une fois tous les paquets ouverts :

undefined

Evidemment, à ce stade là, les chats ont abandonné depuis longtemps!!
Pas moi, même si je dois lutter très fort pour attendre l’heure du thé avant de manger mes sablés!!

Et pour le contenu détaillé, c’est ici!