Archive | 22:27

La Cité T.1 La lumière blanche de Karim Ressouni-Demigneux

12 Déc

lacitéImaginez un jeu révolutionnaire, totalement virtuel mais en temps réel. Un jeu où l’on pleure, où l’on saigne, à travers un autre soi-même. Un jeu où tout peut arriver, même mourir. Une énigme absolue où il faut tout découvrir, y compris le but du jeu… Ce jeu existe : il s’appelle La Cité. Comme dix millions de Terriens, Thomas a eu la chance de pouvoir entrer dans La Cité. Et tout a changé… Peu à peu, il a rencontré les amis que La Cité lui destinait, Arthur, Liza et Jules César. Avec eux, il a découvert ses pouvoirs. Il a aussi repéré ses ennemis, comme Jonathan, son copain de lycée… Puis tout s’est emballé. Mystères et coups de théâtre se sont entrechoqués, ont submergé les esprits. Jusque dans la vraie vie… Avertissement : Dans La Cité, ne partez jamais de votre véritable vie, sinon la lumière blanche vous accablera. (résumé éditeur)

Voilà un livre que j’ai dévoré, en à peine plus d’une demie journée! (Merci le rdv médical avec beaucoup de retard mais en même temps coup de chance d’avoir eu ce livre, je n’ai pas vu le temps passer!)

Il est donc question d’un jeu vidéo, dont le but n’est pas dévoilé, c’est un des but du jeu que de le découvrir justement… Du coup, à la fin de ce tome 1 on n’en sait pas plus et pourtant ça ne m’a pas gênée du tout tellement on est pris dans l’intrigue.

Quelques petits détails m’ont cependant fait tiquer : par exemple si Arthur est prisonnier dans le jeu, ça veut dire qu’il ne se déconnecte jamais et du coup, c’est étonnant que personne n’ai signalé ce problème dans la vie réelle. Mais bon on aura peut-être des explications dans les volumes suivants, en tout cas j’espère!

Par contre j’étais très déçue car je n’ai pas la suite sous la main, je l’ai rendu en me disant « bon, de toutes façon je n’ai pas lu le premier, et je ne l’ai pris que pour voir… »