Mon superlivre de la politesse de Elisabeth Brami et Marie Paruit

29 Oct

politesseMon superlivre de la politesse

Elisabeth Brami

Marie Paruit

Editions Casterman

Miss Malpoli, tu exagères, tu es mal élevée et grossière, que comptes-tu faire ? Monsieur Poli, tu te tiens bien, et on ne te reproche rien, c’est super cool hein ? Si tout le monde était poli la vie serait plus jolie. A votre avis ? (résumé éditeur)

Ce livre se fonctionne par doubles pages, chacune avec un thème (être invité, dans la salle de bain, être discret) qui présente en regard le comportement de Miss ou M pas poli et celui de Miss ou M poli. L’idée est intéressante mais fait ressortir un constat de ma part : la politesse c’est subjectif. Si pour la plupart des thèmes je suis d’accord avec les choses énoncées, il m’est arrivé de me dire (et de dire à haute voix puisqu’on lisait avec ma grande) « tiens, on n’est pas poli nous »  et pour d’autres je suis carrément pas d’accord. Par exemple : Respecter les adultes  » Poli laisse passer en premier un adulte, sinon, c’est grossier. Et lorsqu’il ne connait pas il dit « vous », pas « tu » ou « toi ». Il s’arrange pour se tenir bien : un adulte ce n’est pas un copain. » Du coup ça pose le problème de l’âge de l’enfant (la collection est destinée « à tous ») car ma fille, à 5 ans tutoie tous les adultes, connus ou pas et d’ailleurs les adultes la tutoient, pourquoi ferait-elle autrement?

Ou alors le thème « Inviter des amis » « Quand Poli reçoit ses amis, il s’en occupe, il est gentil, met leurs manteaux dans la penderie, leur fait plaisir et les nourrit de gâteaux et de jus de fruits, joue avec eux jusqu’à la nuit » , tout ça me parait un peu excessif…

Par contre un bon point pour « Saluer quelqu’un : Si Poli rencontre un copain, il salue et lui tend la main, lui dit « bonjour, comment ça va? » et fait la bise aussi, des fois » qui va à l’encontre de la pratique qui consiste à vouloir toujours que les enfants fassent des bisous, même s’il n’en ont pas envie…

En bref, ce livre est intéressant mais il est surtout une base pour discuter « qu’est-ce que tu en penses toi? » pour parler de politesse avec les enfants mais c’est vrai que sur certains, j’ai été contente de pouvoir prouver à ma fille qu’on n’était pas les seuls à lui demander ce genre de choses!!

2 Réponses to “Mon superlivre de la politesse de Elisabeth Brami et Marie Paruit”

  1. Mo' 30 octobre 2014 à 08:06 #

    « une base pour discuter », c’est bien ça. Je me sers beaucoup des livres comme support intermédiaire pour aborder certains sujets (actualité ou autre) avec mes enfants. Ça sert aussi à ça et du coup, ça aide l’enfant à se construire un esprit critique

    • Loula 30 octobre 2014 à 12:12 #

      Et du coup je me disais que finalement c’est plus un livre de bibliothèque qu’un livre à acheter et encore moins à offrir (« Je trouve que tes enfants sont vraiment insupportables alors je leur offre ce livre »😆 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :