Archive | 14:30

Fables de Bill Willingham

4 Jan

9782365770255FSBlanche-Neige, le Grand Méchant Loup, le Prince charmant, Barbe bleue, les Trois petits cochons, Pinocchio, etc. Ils sont parmi nous. Ils sont les personnages des histoires de notre enfance, les Fables. Chassés de leurs royaumes par un mystérieux et puissant Adversaire, ils se sont réfugiés dans le seul monde qui ne semble pas intéresser leur ennemi, le monde des Communs, le nôtre. Depuis des siècles maintenant ils vivent discrètement parmi les humains. Et leur vie n’est plus vraiment un conte de fées ! À Fableville, New York, se regroupent ceux qui peuvent s’intégrer, tandis que les autres (cochons qui parlent, singes volants, géants…) vivent à l’écart de l’humanité à La Ferme. Blanche-Neige est une des responsables de cette communauté dont les ennemis d’autrefois ont été amnistiés et où le moindre problème conjugal entre la Belle et la Bête peut menacer l’anonymat des Fables. (source : wikipédia où vous en saurez plus si vous voulez!)

Voilà donc une série que j’ai commencé il y a un moment et que j’ai suivi à peu près jusqu’au tome 15 en étant pas mal accro. L’univers est séduisant et original, pensez, tous les personnages de nos contes de fée qui se baladent entre New York et la fameuse ferme pour les moins chanceux! Il y a beaucoup de personnages avec des caractères bien déterminés, de ce côté là on n’est pas perdu. Les intrigues s’enchainent aussi entre celles qui font avancer la grande histoire (mais qui est ce mystérieux adversaire qui a ruiné le pays des Fables les obligeant à l’esclavage ou a l’exil?) et celles qui nous permettent de mieux connaitre et d’apprécier les personnages principaux ou secondaires.

Il y a aussi tous ces personnages que je ne connais pas ou peu et qui ont l’air plus développés dans l’imaginaire anglo saxon comme Rose Rouge (mais qui diable est-elle?) ou Frau Totenkinder qui devrait nous réserver encore bien des surprises.

Mais voilà : les tomes s’enchainant, une certaine lassitude à pointé chez moi, on sait qui est l’adversaire, il semble même avoir été vaincu alors pourquoi continuer encore jusqu’au tome 20? (et certainement plus?). Cette série à t’elle vraiment une conclusion qui me permettrait d’avoir un avis global? j’avoue que là je n’ai plus suivi…

L’autre point faible de cette série est celui que je reproche à beaucoup de comics : son graphisme. Autant on a de superbes couvertures autant l’intérieur est totalement hétéroclite et des fois ça m’est arrivé de ne pas reconnaitre un personnage juste ne tournant la page… je trouve ça vraiment dommage et ça ne m’aide pas rester concentrée sur une histoire qui emprunte beaucoup de tours et détours!

Sinon l’avantage de cette chronique (notez bien que ma dernière lecture de Fables remonte à au moins un an, si ce n’est plus) c’est qu’elle rentre dans le cadre de deux challenges en plus d’être mon 5ème article en 4 jours! 🙂

Elle était donc originairement pour le challenge de Lhisbei qui va être toute esbaudie d’avoir une vraie participation de ma part :

91800431

Mais elle rentre aussi dans le challenge sans fin de Mo qui soit dit en passant à l’air de partager mon avis sur la série, il n’y a qu’à voir son avis sur les premiers tomes et ensuite sur les deux suivants)

roaarrr challenge