Archive | septembre, 2013

Les haut Conteurs T.1 La voix des rois de Olivier Peru et Patrick McSpare

29 Sep

9782919755615FS« Tewkesbury, royaume d’Angleterre. À treize ans, Roland ne rêve que de voyages, de chevalerie et d’aventures. Seulement ses parents ont besoin de lui pour tenir l’auberge familiale. Il ne connaît le monde que par les gens de passage et son meilleur ami, l’ennui, semble bien décidé à lui gâcher l’existence.

La venue d’un Haut-Conteur au village va tout changer. Le prestigieux chasseur d’histoires et d’énigmes enquête sur les mystères de la forêt de Dean et sur les goules qui s’y cachent. Il ne craint pas les croque-cadavres, créatures fantastiques, mi-yennes, mi-vampires qui se nourrissent de cadavres et s’enfonce seul dans les ténèbres, nuit après nuit… mais un matin, il ne revient pas. L’histoire a-t-elle mangé celui qui aurait dû la raconter ? C’est ce que va tâcher de découvrir Roland, … et peut-être deviendra-t-il lui même Haut-Conteur? « (résumé éditeur)

Me voilà un peu embêtée car en trouvant cette chronique commencée, je me suis demandée pourquoi je l’avais commencée puisque je n’avais pas lu le livre… En fait j’ai lu le livre, ça m’est revenu en lisant le résumé alors on va dire que même si j’avais bien aimé la lecture, elle ne m’a pas laissé un souvenir impérissable!! C’est d’ailleurs une histoire assez classique où un jeune homme qui n’y est a priori pas destiné, va vivre des aventures qui vont lui permettre de rejoindre une prestigieuse confrérie, les Hauts conteurs…

Du coup, je n’ai pas grand chose de plus à dire et me voilà moins sure de lire la suite!!

Chocolat chaud matcha

28 Sep

Voilà une recette que j’ai eu l’occasion de gouter chez Toraya et que j’avais beaucoup appréciée!

Du coup quand une fois chez Aoki j’ai vu ces petits bâtonnets avec un carré de chocolat au bout (et que j’avais déjà vu avec divers parfums en divers endroits) mais au gout chocolat matcha, je n’ai pas hésité (malgré le prix qui est, de mémoire, plutôt excessif, bien que je ne saurais vous en dire plus!) et j’ai embarqué la bête pour y gouter à la maison.

blog 015

A faire fondre donc dans sa tasse de lait chaud…

blog 020

C’est bon mais pas si fort en matcha que pourrais le laisser penser la belle couleur verte de ce chocolat chaud.

J’ai alors eu l’idée d’en préparer un  en fouettant du cacao et du matcha puis du sucre puis du lait chaud (en réalité j’avais déjà bu le mien et celui sur la photo étant celui de mon copain, j’ai dû trouver une idée pour ne pas être la seule à ne pas avoir un bon chocolat matcha!)

blog 021

Voilà donc le résultat, beaucoup moins vert donc , à part les petits grumeaux qui flottent dans la tasse) mais au gout de matcha plus prononcé. Depuis, je m’en fait un de temps en temps, parce que quand même c’est super bon le chocolat chaud matcha et tellement facile à faire à la maison! En plus on peut doser soit même le gout de matcha et c’est pas plus mal (mais je vous conseille quand même celui de chez Toraya, en hiver seulement il me semble!)

J’ai embrassé un zombie (et j’ai adoré) de Adam Selzer

25 Sep

9782013236539FSAlley est une lycéenne comme les autres, sauf qu’elle ne trouve pas ça cool du tout de sortir avec un mort vivant, contrairement la majorité de ses congénères… En tant que rédactrice en chef du journal du lycée elle le leur fait d’ailleurs savoir vertement et régulièrement! Son truc à elle c’est la musique. D’ailleurs quand elle va couvrir ce concert dans un petit café du coin, elle tombe tout de suite sous le charme de cet étrange et ténébreux chanteur à la voix rauque… Seulement il est atteint d’une drôle de maladie qui fait qu’il a une drôle d’odeur et doit prendre régulièrement un médicament. Tout se corse quand elle se rend compte qu’il habite dans un cimetière…

En fait nous vivons dans un monde où une grande chaine commerciale a exploiter pendant longtemps les zombies ce qui fait que pour se défendre ils n’ont pas eu d’autres solutions que de se faire connaître au grand jour; Depuis ils vivent au grand jour, ainsi que les vampires, avec qui ils ne sont pas très potes d’ailleurs…

Voilà un livre léger, où l’existence des vampires et des zombies est traité de manière plutôt ironique et qui est prétexte à une histoire sur un premier amour. Alley, surnommée « la reine de glace » va voir fondre son cœur pour un zombie mais va surtout devoir apprendre qu’un premier amour est rarement éternel…

La tyrannie de l’arc-en-ciel t.1 La route de Haut-Safran

14 Sep

9782264059468FSA l’ère de la Chromocratie, tout est question d’ordre. Car les lois sont inflexibles et chacun doit tenir sa caste selon sa couleur de naissance. Mais l’harmonie semble compromise le jour où Edward, un Rouge à l’avenir flamboyant, se retrouve malgré lui mêlé à une suite d’incidents inexplicables… qui menacent bel et bien de saper le régime ! Jasper Fforde explore les limites de l’imagination pour nous offrir un récit drôle, haletant et délicieusement subversif. (Résumé éditeur)

Je ne sais pas pourquoi j’ai hésité longtemps avant de lire ce livre ( bon la couverture n’est pas folichonne je trouve!!) mais en tout cas je ne regrette pas de m’être lancée!! En effet nous voilà dans du pur Jasper Fford, rien à voir avec la série des Next, un sujet sérieux traité avec un humour incroyable, bref, du bon, rien que du bon. Ce livre s’inscrit d’ailleurs dans la courte liste des livres « acheté, entamé immédiatement, lu dans la semaine »!

L’histoire décrit une société hautement totalitaire (et probablement post-apocalyptique) ou le rang de chacun se détermine selon sa fonction a voir la couleur. Edward ne comprend pas grand chose à ce qui lui arrive au début mais il va vite finir par se rendre compte qu’il est mal barré! J’ai adoré le coup de l’homme apocryphe (il ne peut pas exister selon les règles de leurs monde donc tout le monde fait comme s’il n’existait pas, même quand il se promène à poil. Grande déconvenue pour lui le jour où il se rend compte qu’il n’est pas vraiment invisible…). Et bien sûr ce monde est géré par tout un tas de règles absurdes comme l’interdiction de fabriquer des cuillères…

Franchement, si vous avez aimé les autres livres de cet auteur, foncez sur celui-là, ça vous fera toujours patienter jusqu’au prochain!!

Eclair week chez Fauchon

4 Sep

Non, non, vous ne vous trompez pas, vous n’êtes pas chez Ori mais c’est bien elle qui me donne ce genre d’envie, vu tout ce qu’elle déguste comme nouveautés gourmande en tout genre!!!

Je suis tombée par hasard le week-end dernier sur cette annonce « Place de la Madeleine, Fauchon invite à découvrir pour la première fois en France sa collection d’éclairs créés au Moyen Orient et en Asie par ses chefs pâtissiers implantés localement. La Maison réédite également pour l’occasion 27 de ses recettes stars. » et je dois dire que ça a titillé ma curiosité!

Me voilà donc à faire aujourd’hui un aller-retour (presque) express jusqu’à la place de la Madeleine pour faire le plein d’éclairs (il n’en restait presque plus des recettes originales des 1001 nuits, ouf, j’ai eu le dernier à la datte)

Me voilà donc avec mon butin, plutôt classique donc si ce n’est le Dubaï à la datte donc et le Hokusaï (je ne sais plus si c’est le nom de l’éclair) à la vanille et au beurre d’Echiré demi-sel. Sinon vous pouvez admirer un éclair Paris-Brest, un Mona Lisa (chocolat amande) et un classique au chocolat amer.

IMG_3984 IMG_3987

Comme ce matin j’ai aussi reçu ça dans ma boite aux lettres, j’ai décidé d’accompagner ce tea time non pas de thé mais de tisane!

IMG_3982La tisane rafraichissante semble s’imposer d’elle même par cette chaleur!

Pour ce qui est des éclairs, à la base, ce n’est pas ma pâtisserie préférée du coup je les ai trouvés plutôt bon, mais pas de quoi pousser des hurlements non plus (j’ai l’impression que les expressions qui me viennent en ce moment sont toutes bizarres, passons…) je pense que ce qui fait leur valeur c’est plutôt l’originalité des parfums (bon et aussi le fait qu’ils ne soient pas trop sucrés)

Les tisanes je vous en reparlerais plus tard plus en détail quand j’aurais gouté les 3.

Eclair week Fauchon

Tisanes Chabiothé