Pink Diary T.1 à 4 de Jenny

23 Juin

9782756000688FS« Kioko Tominari, 16 ans, découvre avec horreur que le garçon à qui elle avait tenté maladroitement de déclarer sa flamme quatre ans plus tôt, sera dans son lycée à la rentrée. Elle voit d’un très mauvais œil Tommy agir comme si rien ne s’était passé. Sans compter qu’il lui présente sa petite amie qui, elle, n’a qu’une envie : devenir la meilleure amie de Kioko ! La mort dans l’âme, Kioko s’apprête à vivre une rentrée très mouvementée. » (résumé éditeur)

Dans la série formats inhabituels, voilà le manga français. La sortie du premier tome remonte un peu, je l’avais lu à l’époque et je l’avais trouvé bof mais je n’en avais pas plus de souvenir que ça. J’ai quand même décidé de le prendre pour mes ados qui bien sûr adorent et du coup je me suis remise à les lire.

Me voilà donc avec un avis toujours aussi réservé. Autant j’avais déjà lu des bd françaises format manga mais elles racontaient des histoires se déroulant en France… Bon, on peut accorder à Jenny d’avoir écrit son histoire avant celles auxquelles je pense (Celle que je suis, Les îles du vent, appt. 44 ) et d’être peut-être une des premières (?) à avoir tenté le format manga en France.

Mais du coup, je suis moins emballée par l’histoire 100% japonaise. Je ne connais pas la vie de Jenny mais le Japon semble un pays tellement différent du notre que ça me paraît bizarre de se lancer dans une histoire de lycéens japonais. Bon après j’ai peut-être l’esprit un peu étriqué à ce niveau là car je n’ai jamais été choqué que Disney fasse des histoires se passant dans tous les pays du mondes et en effet ça serait un peu triste si les auteurs n’avaient le droit que d’écrire des histoires se situant dans leur pays avec des gens de la même nationalité qu’eux!

Je pense donc que c’est surtout que je n’arrive pas à saisir ce qui me gêne vraiment dans cette bd, peut-être qu’elle soit un peu caricaturale de situations vues et revues dans d’autres mangas.

Je trouve les personnages pas très attachants et assez pleins de chichis (oui expression courante employée en ce moment à la maison, principalement par ma fille de 3 ans:) et j’ai remarqué dernièrement que c’était un peu mon critère principal quand j’aime ou je n’aime pas l’histoire qu’on me raconte : le personnage est-il crédible et surtout, attachant?

En plus, ces traits de caractères que je trouve typiquement personnage japonais, j’aurais aimé les voir disparaître dans un manga français!

Ici je ne trouve pas que ça soit le cas mais après c’est une première bd, j’ai vu que d’autres avaient suivi et je vais certainement m’y intéresser! Par contre pas sûr que je finisse de lire cette série là…

Toutefois, à la lecture du tome 4 je trouve que le ton devient un peu plus personnel et qu’on voit plus le mélange de sujets qui me paraissent plus courants par chez nous (l’anorexie par exemple) mais on ‘est peut-être tout autant dans des stéréotypes.

Conclusion : comme dit plus haut, je lui donnerait certainement sa chance sur une autre série !

Et vous ?

Publicités

Une Réponse to “Pink Diary T.1 à 4 de Jenny”

  1. tiphanya 24 juin 2013 à 13:02 #

    Je n’avais pas apprécié le premier tome et donc jamais lu la suite. J’avais trouvé que l’auteur ne mettait pas assez d’elle-même et comme tu dis, on est dans la caricature, la simple imitation du Japon qui nous arrive pas le biais des mangas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :