Galymède. Fée blanche, ombre de Thym de Maëlle Fierpied

3 Avr

9782211203791FSAprès Les Chroniques de l’université Invisible que j’avais beaucoup aimé, je n’ai pas beaucoup hésité quand j’ai vu Galymède en nouveauté.

Lancé sans lire le résumé, je découvre de suite un univers de fantasy urbaine qui me séduit direct! Galymède, fée quelque peu acariâtre est en train de virer au violet et risque bientôt de se transformer en fée noire, ce qui n’est pas pour déplaire à son ami le grand méchant Loup, qu’on appelle plus que Loup car il n’est plus que l’ombre de lui même. Tout ça à cause de nous, humains, qui ne faisons plus appel aux fées pour exaucer nos vœux et qui baignons dans la morosité.

Du coup, elle ne va finalement pas rester là longtemps dans notre monde car Mère grand va l’envoyer en mission en Féérie (d’ailleurs is ça vous intéresse, il y a une porte sur la tour Eiffel!) où elle devra accomplir un long voyage pour se retrouver en paix avec elle-même.

Je n’ai pas lâché ce livre du début à la fin (bien sûr c’est une image puisqu’il est très long et qu’en réalité je n’ai pas eu le choix!!:)) et j’ai été encore une fois séduite par cet univers féérique (même si j’ai eu l’ombre d’une déception de ne pas être finalement dans de la fantasy urbaine). J’ai trouvé marrante l’idée de mélanger les orques et les religions Maya (ou autre je suis très approximative sur le sujet!!) et de mélanger les personnages de conte et ceux qui sont plus de nature féérique. Et je ne vous donne pas la signification de « ombre de thym » car c’est resté très obscur pour moi pendant un moment mais quand j’ai trouvé, ça m’a paru évident!!

challenge-faerie-1_modifie-1

Publicités

5 Réponses to “Galymède. Fée blanche, ombre de Thym de Maëlle Fierpied”

  1. Pauline 4 avril 2013 à 14:50 #

    Un coup de cœur pour moi aussi! J’ai hâte de livre un autre ouvrage de cet auteur qui se fait attendre!

    • Loula 4 avril 2013 à 17:41 #

      c’est vrai que j’ai beaucoup aimé ses deux livres mais on peut lui laisser le temps d’écrire, ils sont plutôt gros tous les deux!!

  2. tiphanya 6 avril 2013 à 21:41 #

    Je suis jalouse. Mais pourquoi je ne l’ai pas celui-ci ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. Winter Mythic Fiction | Loula, il était une fois... - 2 janvier 2014

    […] Galymède. Fée blanche, ombre de thym de Maëlle Fierdpied […]

  2. Les orphelines d’Abbey Road T.1 : Le diable vert de Audren | Loula, il était une fois... - 28 mars 2014

    […] entraperçu un monde qui me fait un peu penser au Clairvoyage d’Anne Fakhouri ou à Galymède de Maëlle Fierpied puisse être un […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :