Quelques minutes après minuit de Patrick Ness (d’après une idée originale de Siobhan Dowd)

10 Fév

9782070642908FSDepuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l’apparence d’un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante. (résumé éditeur)

Aujourd’hui, je semble revenir à une vie un peu plus normale : je n’ai pas envie de mettre du vernis sur mes ongles mais de vous parler de ce livre que j’ai lu récemment. J’ai été attirée par sa magnifique couverture et ensuite par le nom de l’auteur, dont j’ai lu récemment le premier tome du Chaos en marche (j’espère que je ne me trompe pas de titre!). Il a écrit cette histoire d’après une idée originale de Siobhan Dowd (dont le nom me dit vaguement quelque chose mais je n’ai rien lu d’elle!) qui est décédée (d’un cancer) avant d’avoir pu l’écrire.

Le sujet est extrêmement fort, une mère qui est en train de mourir d’un cancer et son fils qui essaye de s’en sortir. Le passage par le surnaturel, un If terrifiant, planté dans son jardin et qui se transforme en monstre la nuit pour venir lui parler, s’inspire du conte ou des légendes qui mettent en scène des personnages dont on ne sait pas on premier abord s’ils sont bons ou mauvais. En fait c’est une espèce de force naturelle et millénaire qui va l’aider sans ménagement à voir clair au plus profond de lui.

Les illustrations très sombres de  Jim Kay renforcent totalement ce sentiment.

J’ai été très touchée par cette histoire et pour une fois, sur un sujet assez spécifique, je ne me demande pas qui pourrait le lire : des fois on trouve le roman plutôt bien mais avec le sentiment que ça s’adresse uniquement aux lecteurs confrontés à ce problème. Ici ce n’est pas le cas.

Advertisements

4 Réponses to “Quelques minutes après minuit de Patrick Ness (d’après une idée originale de Siobhan Dowd)”

  1. noukette 10 février 2013 à 17:54 #

    J’ai bien l’intention de lire ce roman, de même que Le chaos en marche d’ailleurs…!

    • Loula 10 février 2013 à 19:13 #

      Et tu as bien raison! J’ai eu du mal au début avec le chaos en marche et je lui ai trouvé quelques défauts mais j’ai bien accroché et je pense bientôt lire le tome 2.

  2. SBM 13 février 2013 à 17:49 #

    Moi tu vois, je me suis posé la question du lectorat et n’ai pas encore trouvé la réponse…

    • Loula 13 février 2013 à 21:40 #

      c’est marrant, moi je trouvais que justement la dimension fantastique du bouquin était bienvenue pour étendre le lectorat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :