Archive | février, 2013

Mademoiselle Scaramouche de Jean-Michel Payet

24 Fév

9782361930110FSLorsqu’elle assiste à la mort de son père, tué en duel, Zinia Rousselières est loin d’imaginer qu’elle est à l’aube d’un singulier tour du destin. Dans le caveau familial repose en effet déjà un cercueil, le sien, ou plutôt celui de celle qu’elle croyait être… En un instant, le monde de la jeune fille vole en éclats, et elle n’aura désormais de cesse de découvrir sa véritable identité. Des bas-fonds de la capitale au faste de Versailles, de la cour des Miracles au Trianon de porcelaine, Jean-Michel Payet nous propulse dans une aventure rocambolesque, où Zinia, afin de percer le mystère qui entoure sa naissance, devra porter un temps le masque de Mademoiselle Scaramouche ! (résumé éditeur)

Voilà un roman sur lequel je ne vais pas m’étendre pendant des lustres. Il est agréable à lire, reprend pas mal de situations type pour un roman de cape et d’épée (on y trouve d’ailleurs quelques références aux trois mousquetaires et il est difficile de ne pas penser au Bossu de Féval, notamment avec la troupe de saltimbanque et fait, je pense une bonne approche du genre pour des jeunes qui ne le connaisse pas encore. Pour un lecteur qui en a l’habitude c’est autre chose mais ça se laisse lire très bien!

Quelques minutes après minuit de Patrick Ness (d’après une idée originale de Siobhan Dowd)

10 Fév

9782070642908FSDepuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l’apparence d’un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante. (résumé éditeur)

Aujourd’hui, je semble revenir à une vie un peu plus normale : je n’ai pas envie de mettre du vernis sur mes ongles mais de vous parler de ce livre que j’ai lu récemment. J’ai été attirée par sa magnifique couverture et ensuite par le nom de l’auteur, dont j’ai lu récemment le premier tome du Chaos en marche (j’espère que je ne me trompe pas de titre!). Il a écrit cette histoire d’après une idée originale de Siobhan Dowd (dont le nom me dit vaguement quelque chose mais je n’ai rien lu d’elle!) qui est décédée (d’un cancer) avant d’avoir pu l’écrire.

Le sujet est extrêmement fort, une mère qui est en train de mourir d’un cancer et son fils qui essaye de s’en sortir. Le passage par le surnaturel, un If terrifiant, planté dans son jardin et qui se transforme en monstre la nuit pour venir lui parler, s’inspire du conte ou des légendes qui mettent en scène des personnages dont on ne sait pas on premier abord s’ils sont bons ou mauvais. En fait c’est une espèce de force naturelle et millénaire qui va l’aider sans ménagement à voir clair au plus profond de lui.

Les illustrations très sombres de  Jim Kay renforcent totalement ce sentiment.

J’ai été très touchée par cette histoire et pour une fois, sur un sujet assez spécifique, je ne me demande pas qui pourrait le lire : des fois on trouve le roman plutôt bien mais avec le sentiment que ça s’adresse uniquement aux lecteurs confrontés à ce problème. Ici ce n’est pas le cas.

Loto BD Saison 3, les participants

7 Fév

Comme promis, voilà la liste des participants à ce loto. surveillez vos boites aux lettres pour savoir à qui envoyer mais ne dites rien sur votre destinataire, le grand gagnant le saura quand il verra arriver plusieurs bd dans sa boite aux lettres et vous aussi!

Nous avons donc 6 participants, par ordre d’apparition :

Val

Lunch

Mo’

Oliv

Jérôme

XL

 

En retard pour le loto!

7 Fév

Et oui, après avoir été en retard pour le teaser, me voilà de nouveau en retard! Mais cette fois j’ai une vraie excuse : je suis malade depuis lundi dernier. Enfin, j’étais, j’espère vous donner la liste et faire le tirage dans la journée ou au pire, demain!!

Désolée…

Ceux qui sauront de Pierre Bordage

3 Fév

9782290020586FSQuoi de mieux pour commencer le challenge Winter Time Travel qu’un livre gagné lors d’une précédente édition? En plus va vraiment falloir que je travaille car je voulais piquer le résumé éditeur mais vu que la personne qui l’a fait n’a pas lu le livre ça ne vous donnerait pas vraiment une idée du contenu…

Ce livre se passe en 2008 (bon ok je vous livre une info qu’on n’a qu’a la fin mais bon en même temps on s’en doutait) et le point de divergence uchronique se situe au niveau de la 3ème république quand celle-ci se termine dans le sang, son gouvernement fusillé et les réformes de Jules Ferry concernant l’école étant abandonnées. D’ailleurs l’école est carrément interdite par la monarchie pour éviter que le peuple ne sorte de sa condition.

Nous sommes donc plongé dans une société du début du 19ème siècle mais qui a encore un peu régressé au niveau des conditions de vie des plus pauvres. En effet les plus riches ont eux des voitures, des avions et accès au réseau R2I,une sorte d’internet bridé par les autorités.

Jean et Clara, chacun né du côté de la barrière, vont pourtant se rencontrer, l’occasion pour Clara de découvrir les véritables conditions de vie du peuple et tout faire pour se retrouver.

Mon avis sur tout ça est tout à fait mitigé car je trouve que le temps décrit par Pierre Bordage est vraiment resté figé depuis la fin de la 3ème république, il ne nous présente pas vraiment une évolution même si quelques éléments que j’ai cité plus haut sont modernes, on dirait juste qu’il ont été greffés sur un 19ème siècle ou plus personne ne sait lire et compter. En plus on trouve quand même de petits détails troublant comme des marrons dans un cornet de papier journal vendus dans la rue ou Clara qui retrouve quelqu’un du peuple à son nom sur la boîte aux lettres alors que l’auteur insiste bien sur le fait que personne ne sait lire. Du coup ça fait un peu discours moralisateur sur « vous voyez quand on vous dit que c’est important d’aller à l’école, voilà comment on vivrait si on n’y allait pas » Alors que la situation ne me parait pas si différente aujourd’hui entre les gens qui triment toute la journée pour pas grand chose et ceux qui sont toujours à l’abri du besoin et le ne pensent qu’à gagner plus d’argent (excusez -moi, je viens de regarder le film « Les nouveaux chiens de garde » du coup ça rajoute une couche!)

Pareil pour la révolte populaire qui se laisse massacrer sans broncher alors qu’il s’agit quand même de Huit cent mille personnes. il me semble qu’historiquement, toutes les révoltes populaires ont été un peu plus vindicatives..

J’ai donc eu du mal à adhérer à la vision proposée par Pierre Bordage même si je n’ai pas non plus tout rejeté en bloc… A voir donc en lisant la suite…

winter time travel