Bye bye crazy Girl de Joe Schreiber

29 Jan

9782732448701FSLe bal de fin d’année du lycée s’annonce mal pour Perry : il doit emmener Gobija, la jeune étudiante lituanienne hébergée par ses parents. La fille la plus barbante qu’il ait jamais rencontré…

Mais c’est une Gojiba terriblement sexy qui se présente à la soirée. Et quand elle abat un homme de sang-froid au beau milieu de la piste de danse, Perry se demande s’il n’est pas en train de rêver!

Il n’a encore rien vu pourtant, car Gobija a une mission à remplir et des comptes à régler. Et elle a besoin d’un guide pour la conduire dans la nuit new-yorkaise… (résumé éditeur)

Voilà un résumé un peu approximatif mais qui donne une bonne idée du bouquin…

Pour ce qui est de mon avis je suis carrément mitigée : il y a de bonnes idées mais je suis toujours gênée par les histoires de vengeances sanglantes…

Car le fond de cette histoire est une vengeance, comme on le comprend très vite. Gobi (je l’appelle par son petit nom:) )a une liste de personnes à abattre pour une raison qu’elle finira par expliquer. Elle entraine Perry avec lui et cette soirée sera pour lui un moyen de s’affirmer, non, il ne veut pas devenir avocat comme son père. Même s’il devra aussi admettre que son avenir n’est pas dans son groupe de rock.

Voilà pour les bonnes idées. Car en effet, même si l’histoire est complètement délirante et écrite (j’allais dire filmée!) à la James Bond (mais là je parle bien des films, pas des livres!), on suit l’évolution de Perry, ado docile et prêt à sacrifier ses rêves de musique pour marcher dans les pas de son père alors qu’il n’en a pas la moindre envie. Or il va finir par suivre son propre chemin, dont il n’est pas encore sûr à 100% à la fin du livre. J’ai aussi aimé l’idée de chaque chapitre reprenant un sujet réel d’entrée dans les université américaine, le contenu du chapitre s’adaptant plus ou moins au sujet…

Exemple : « Si vous étiez une mouche sur le mur dans n’importe quelle situation – historique, personnelle, ou autre- décrivez ce que vous choisiriez d’observer et pourquoi. Qu’espéreriez-vous apprendre et en quoi cela vous serait-il utile? »

« Rapportez-nous une des meilleures conversations que vous ayez eues »

« A l’aide de détails réalistes, créez une version complètement fictive d’un moment clé de votre vie »

Mais voilà il y a cette histoire de vengeance sanglante par rapport à laquelle on ne sait jamais comment se situer, expliquée par des raisons de trafics humains abjectes et appliquée à des personnes qui n’auraient aucunes chances d’être touchées par le justice de toute façon. Bon ok, j’ai bien aimé Kill Bill. Mais là je sais pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :