Milady de Winter T.1 d’Agnès Maupré

8 Juil

Comme je l’avais dit chez Mo’ et chez David, non je ne l’ai pas aimé et oui je vais le relire pour vous dire pourquoi! Comme quoi, des fois, je fais ce que je dis… En prenant mon temps, d’accord, mais quand même.

Alors je ne vais pas non plus m’éterniser des heures à vous expliquer pourquoi, mais je vais quand même le faire rapidement et calmement… Parce quand j’avais lu la chronique de David et vu qu’il avait beaucoup aimé, je me souvenais que je n’avais pas aimé mais je n’avais pas su dire pourquoi. Quand j’ai lu la chronique de Mo qui avait beaucoup aimé, je me suis dis, non mais faut vraiment que je relise cette bd pour savoir pourquoi j’ai pas aimé, et du coup ça y est, c’est fait. Enfin c’est fait depuis un moment mais ce coup-ci je me souviens de ce que je n’ai pas aimé.

Alors reprenons du début : j’ai lu et relu les 3 Mousquetaires et les deux suites avec donc beaucoup de plaisir. La première fois j’avais 12 ans et depuis toujours je me souviens d’avoir été choquée par le traitement réservé à Milady par Dumas et ses personnages… Par exemple j’ai toujours été choquée de la façon dont était présenté le viol par D’Artagnan et je me souviens de discutions passionnées à ce sujet (bon alors pas quand j’avais 12 ans, hein, plus tard) avec des hommes sur le fait de savoir si c’était un viol ou non. Du coup quand j’ai vu que quelqu’un prenait enfin la défense de Milady évidemment je n’ai pas hésité longtemps à acheter cet album…

Et là j’ai été déçue car je n’ai pas aimé le dessin, que je trouve trop approximatif et qui fait je trouve un peu blog bd (en tout cas pour la représentation des personnages car j’ai vu de très beaux décors), du coup je trouve que les personnages ne sont pas beau et ça m »amène à ma deuxième réflexion : les personnages ne sont pas sympathiques (et du coup je me rends compte que c’est souvent un argument déterminant pour moi pour aimer ou pas une histoire, je ne sais pas si c’est un bon argument mais en tout chez moi c’est comme ça, ce n’est pas réfléchi). j’ai trouvé ça d’autant plus étonnant que je m’attendais à trouver Milady sympathique dans cette bd… en plus les autres personnages, ceux qui sont plus sur le devant dans le romans,  sont tous antipathiques et bêtes. Alors que dans le roman, si leur comportement avec Milady est discutable à nos yeux et à notre époque, tous le reste ne l’est pas forcément…

Alors est-ce que j’ai eu une réaction épidermique en voyant mes personnages adorés traités de la sorte? Je ne sais pas, mais je m’attendais à autre chose…

Et si vous cherchez des avis plus positifs, en voilà deux : Mo et David

Publicités

10 Réponses to “Milady de Winter T.1 d’Agnès Maupré”

  1. Karine:) 9 juillet 2012 à 18:25 #

    J’ai quand même envie de lire la BD pour me faire ma propre idée. Mais j’ai un peu peur… j’adore ces personnages moi aussi!

  2. Mo' 11 juillet 2012 à 18:34 #

    Je comprends tout à fait ton point de vue. Je suis comme toi, si un personnage m’est antipathique, cela a des répercussions sur le plaisir que j’aurais à lire. Et si vraiment ça ne passe pas, ma foi… le livre me tombe des mains et je passe à un autre.
    Sinon, merci pour cette explication argumentée. Je ne pensais pas que tu finirais par faire cette chronique. Pas toujours facile de relire un ouvrage dont on garde un mauvais souvenir.
    Sinon, tu veux une autre chronique négative (mais pas pour la même raison que toi ) : http://mesaddictions.wordpress.com/2011/07/04/milady-de-winter/

    • Loula 11 juillet 2012 à 21:25 #

      Et bien j’étais moi-même intriguée parce qu’en lisant la chronique de David je n’arrivais vraiment pas à mettre le doigt sur ce que je n’avais pas aimé du coup j’étais motivée pour le relire!!

  3. David (IDDBD) 11 juillet 2012 à 21:32 #

    Personnage pas sympathique…. C’est vrai… mais la question est : les personnages ont-ils besoin d’être sympathique pour faire une bonne histoire ? Y’a des méchants terriblement méchant qui sont de grands personnages. Pourquoi pas eux ? Et pourquoi les « héros » seraient toujours parfaits. Moi, ça me fait plaisir de voir une relecture moins romantique… plus « réaliste ». Agnès Maupré se fait plaisir, méchamment plaisir. Et finalement, je suis plutôt ému par ce personnage pratiquant la loi du Talion. Après tout, y’en a un peu marre du personnage plein de qualités et de charmes. J’aime les méchants, j’aime les idiots et le politiquement incorrect. Ça fait du bien.

    Quant au dessin, elle se rapproche beaucoup du style de Joann Sfar avec qui elle a bossé, ou même de Christophe Blain. Ses personnages sont dynamiques et vivants. Ça bouge fort. Ils ne sont pas jolis, disons qu’ils répondent au traitement de l’adaptation.

    Et pour avoir deux dédicaces d’Agnès Maupré, je peux te dire qu’en vrai c’est très chouette :-))

    • Loula 12 juillet 2012 à 09:04 #

      C’est sûr, mais comme je disais, moi j’ai du mal si je n’arrive pas à ressentir un peu d’empathie envers le personnage, ça m’a d’ailleurs fait la même chose pour Portugal de Pedrosa, j’ai pas accroché avec le personnage… Mais ici précisément je m’attendais à trouver Milady plus sympathique que dans le roman…

  4. Mo' 2 août 2012 à 20:10 #

    Les devoirs de vacances ne sont pas terminés… non non non 😛
    http://chezmo.wordpress.com/2012/08/02/je-te-tague-tu-me-tagues-par-la-barbichette/

    • Loula 19 août 2012 à 19:59 #

      Pff du boulot alors que je suis encore en vacances, c’est honteux!! Je vais commencer par celui d’Enna car il est plus court!! :p

      • Mo' 20 août 2012 à 06:56 #

        Mais c’est sympa ! Dis-toi qu’on pense à toi même quand tu n’es pas là ^^

  5. Lunch 17 août 2012 à 22:51 #

    En tout cas ça donne lieu à un bel échange dans les commentaires.
    C’est intéressant… je suis plutôt de l’avis de David, dans le sens où je trouve que les « anti-héros » ont souvent plus de classe que les personnages sans défauts. Je trouve que les défauts font partie de l’homme et que de les occulter enlève un certain relief.
    Milady, dans ce diptyque, je la trouve succulente ! Mais je ne me suis peut-être pas autant attaché aux personnages de Dumas autant que toi Loula.

    • Loula 19 août 2012 à 19:54 #

      Ah ah mais on se rejoint tout à fait sur le le charme du héros imparfait! je disais juste que moi, Milady me plait plus chez Dumas qu’ici…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :