Le viandier de Polpette T.1 : L’ail des ours de Olivier Milhaud et Julien Neel

11 Mai

L’auberge du Coq Vert est nichée contre une falaise au cœur d’une grande forêt. C’est la maison du comte Fausto de Scaramanda et le refuge de Polpette, cuisinier de son état et resté sans emploi une fois la guerre finie. Il y a aussi Alméria et ses étranges furets, responsable des bains, Biryani l’ancien précepteur,et quelques autres…

L’équilibre et la quiétude qui règne dans ce lieu enchanteur vont être rompus par l’annonce de l’arrivée du père du comte, homme autoritaire qu’il n’a pas vu depuis ses 7 ans. Car il faut préciser que visiblement, monsieur le comte n’a pas beaucoup évolué depuis cet âge…

Le tout est parsemé des recettes,expliquées en dessin, que confectionne Polpette.

Je suis assez déçue par cette bd dont l’histoire est plus que classique (même si elle n’est pas mauvaise). Je n’ai pas non plus aimé le dessin des personnages et j’ai trouvé le comte particulièrement horripilant, aussi bien de dessin que de caractère… Polpette lui même est plus attachant mais très classique aussi. Je n’ai pas bien vu l’intérêt des petites touches steampunk dans le court flashback sur la vie de Polpette, vu que l’univers bucolique dans lequel on passe l’histoire n’a rien à voir…

En plus il y a un petit macaron sur la couverture qui proclame fièrement « Par l’auteur de Lou! ». Bah oui mais là il est juste au dessin…

Publicités

7 Réponses to “Le viandier de Polpette T.1 : L’ail des ours de Olivier Milhaud et Julien Neel”

  1. Leiloona 13 mai 2012 à 08:22 #

    J’avais bien aimé, c’est frais, l’histoire se lit bien … 😉

    • Loula 14 mai 2012 à 20:34 #

      Et oui, comme quoi il suffit de pas grand chose pour accrocher ou pas…

  2. Itzamna 18 mai 2012 à 21:46 #

    J’ai lu un billet plutôt positif quelque part sur la toile et les quelques extraits m’avaient bien plu… Mais là, ton billet me refroidit un peu… Je vais attendre un peu 😉

    • Loula 19 mai 2012 à 08:09 #

      En fait je pense que c’est surtout moi qui n’ai pas accroché! Je n’ai pas aimé le personnage du comte et j’ai trouvé l’histoire avec son père plutôt classique. Je pense que j’aurais préféré si l’histoire s’était plus attachée à Poplette lui-même…

  3. Mo' 3 octobre 2012 à 09:08 #

    Pas très encourageant tout cela !! Déjà que j’avais du mal à y venir… du coup, ton avis me donne encore moins envie de le lire ^^

    • Loula 3 octobre 2012 à 10:09 #

      Et bien quand j’ai vu les commentaires que tu avais lu à son sujet je me doutais bien que mon avis allais faire pencher la balance en négatif!! Mais bon ne te laisse pas trop impressionner hein^^

Trackbacks/Pingbacks

  1. Roaarrr : BD Boum « Bar à Bd - 3 octobre 2012

    […] Loula : “Je n’ai pas bien vu l’intérêt des petites touches steampunk dans le court flashback sur la vie de Polpette, vu que l’univers bucolique dans lequel on passe l’histoire n’a rien à voir…”, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :