Archive | février, 2012

Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragon de Jasper Fforde

22 Fév

Jennifer Strange travaille dans une espèce d’agence, où malgré son jeune âge (15 ans, mais que voulez-vous, le directeur en titre a disparu et elle était son assistante. Et puis il faut bien vivre) elle dirige une troupe de magiciens aux talents divers et variés mais surtout sur le déclin. En effet, les dragons disparaissant un à un, les pouvoirs magiques déclinent avec eux et justement la mort du dernier d’entre eux vient d’être prédite. Et devinez, c’est Jennifer qui va le tuer… Jasper Fforde a toujours une imagination aussi débordante, même si je n’ai jamais pu m’enlever de l’esprit le personnage de Thursday Next en suivant Jennifer. On est là dans un monde qui semble être le notre, sauf qu’en fait c’est un royaume avec son roi, ses dragons et ses magiciens.Sauf que les magiciens en questions sont utilisé pour des travaux aussi complexes que changer toute la plomberie d’une maison…

Bref, Jennifer, pas très sure de son nouveau statut qui lui assure une célébrité immédiate (Goliath n’est pas loin!) va aller discuter avec ce dragon pour essayer de mieux comprendre de quoi il retourne…

On a là une critique de la société de consommation assez marquée car dès l’annonce de la mort imminente du dragon, la foule se masse autour de son territoire où selon là loi, dès qu’il est mort on peut pénétrer et s’approprier le terrain gratuitement… Bien sûr il y a des dérives et le roi en profiterait bien pour agrandir ses territoires et attaquer le royaumes voisins. Les territoires de dragons, interdit de fréquentation aux hommes, sont aussi des havres de paix où la nature a tous ses droits et disparaissent les uns après les autres devant la frénésie de construction et de rentabilité des hommes.

Un roman très intéressant, en un seul tome (mais bon, avec Fforde, on ne se lasse jamais!) qui m’a conquis aussi bien que la série des Next et qui me donne envie de lire sa dernière série (en tout cas en France) La tyrannie de l’arc en ciel…

Ah oui, dernière précision : il est paru dans une collection jeunesse.

Et toi, comment tu t’appelles?

20 Fév

Puisque Faelys a répondu à la question fatidique et qu’elle nous demande d’en faire autant, je me lance!

Alors je préfère vous prévenir tout de suite qu’après ses explications à elle, les miennes vont vous sembler insipides, j’en ai presque honte…

En fait quand j’ai créé mon blog c’était pour voir comment ça fonctionnait et si ça collait à mon projet de blog de jardinage avec des élèves (et oui, encore une prof!). Donc blog bidon, nom bidon! J’ai volé une partie du prénom du bébé de la voisine qui venait de naitre… Même pas honte en plus! Donc et bien, Loula ne voulait rien (mais absolument rien) dire pour pour moi et quand j’ai finalement décidé d’ouvrir un blog de lecture, j’ai mis très longtemps à m’habituer à ce qu’on m’appelle comme ça. Depuis, je suis devenue schizo et je ne me porte pas plus mal!

Le il était une fois est venu plus tard et m’a paru de circonstance, bien que très banal, j’en conviendrais facilement…

Et vous alors?

Les jeux sont faits!

18 Fév

Et oui j’ai fait mon tirage au sort et j’ai demandé leur adresse aux heureux gagnants. Et comme je suis taquine, je n’ai pas précisé quel titre ils avaient gagné. Et ouais, je suis comme ça.

Au monde de Rascal

11 Fév

Vous n’avez pas l’habitude de voir des albums sur ce blog pour la simple et bonne raison que je n’en lis que depuis peu (tiens, y aurait-il un bébé la-dessous) et que du coup je ne suis pas vraiment « qualifiée » pour en parler. Ce que j’entends par là c’est que je n’ai pas vraiment les outils pour analyser les albums (même si j’ai déjà vu faire en comité de lecture! Moi je suis impressionnée quand je vois, mais je sais pas faire!) même si j’ai lu le livre Lire l’album de Sophie Van der Linden, vous voyez, je fais des efforts!!

Bref, ce que je veux dire c’est à part « j’aime », « j’aime pas » (appliqué successivement à l’histoire et au dessin), je n’aurais pas grand chose à dire. Mais je pense que je vais quand même vous parler de quelques albums que j’aime… En voilà un, que je viens d’acheter rien qu’en le voyant à la librairie (bon, il y a quelques jours maintenant, ce billet est programmé!) tellement je l’ai trouvé beau… En fait je l’ai pris pour l’offrir et je crois qu’il va rester chez moi (ou alors il va falloir que j’aille en acheter d’autres!!)

Bon alors vous allez me dire, il parle de quoi cet album? Et ben justement, de pas grand chose… Alors t’as aimé l’histoire ou pas? C’est que y en a pas vraiment et en plus c’est pas très original. Enfin peut-être dans les albums pour tout petit, je ne sais pas, mais le thème ne me parait pas très original : un bébé nait et toute la famille défile autour pour dire à qui il ressemble, ce qu’il fera plus tard ou quel est son caractère.

Chaque double page présente le portrait de la personne qui parle, les dessins sont fait avec différentes techniques mais ils sont tous magnifiques et on sent le vécu, il suffit d’avoir un bébé (ou d’avoir un bébé de né dans son entourage!) pour voir à quel point ce défilé est réaliste, jusque dans les détails! Ici il est question d’une oreille qui en fera une grande musicienne, chez moi c’était ses mains qui en feraient une pianiste hors pair…

Rascal manie ici les lieux communs qu’on entend à l’occasion d’une naissance et c’est peut-être pour ça qu’on est touché, c’est du vécu! Et puis petit blop l’a réclamé 3 fois de suite ce soir, mais franchement, je n’ai encore eu aucun cas de livres dont elle ne voudrait pas entendre parler, ou alors pas longtemps!

Chasseurs de ptérodactyles de Brendan Leach

8 Fév

Chasseurs de ptérodactylesNew york, 1904. Les ptérodactyles n’ont visiblement pas dsiparus et sont de terribles prédateurs pour l’être humain. Les sorties de nuit sont très dangereuses et un corps armé patrouille en ballon la nuit pour les abattre. Les frères  Eamon et Declan Sullivan en font partie, le premier en temps que tireur d’élite reconnu et le deuxième dans un rôle plus banal de guetteur.

J’ai vu cette bd dans plusieurs libriaires, ce qui a attiré mon attention et j’ai fini par l’acheter, trouvant le sujet intéressant et étant attirée par le dessin. C’est une grosse déception car si a mon résumé je rajoute que le frère prodigue Eamon va finir par mourir accidentellement (ou pas) pendant son service et que Declan va devoir le remplacer et que les personnes travaillant à la chasse de ptérodactyles se demandent ce qu’ils vont devenir une fois que tous les ptéro seront abattus, et bien j’ai tout dit, ce qui est quand même bien dommage…

J’ai eu l’impression de lire une longue introduction, très prometteuse mais qui fini abruptement sans réelle fin.

Bon, ça fera toujours une participation pour le challenge de Lhisbei, car dans le doute (aucune explication sur la présence des ptérodactyles) on va dire que c’est une uchronie…)

winter time travel