Archive |

Recherche Murakami désepérément…

20 Déc

Des fois y a des jours où il ne fudrait pas se lever.

Et en même temps il faudrait se lever le lendemain, ce qui dans ce cas reviendrait au même.

Depuis le mois de septembre j’ai réservé dans ma (mon ex) bibliothèque préférée le tome 1 du dernier roman de Murakami. J’étais 8ème sur la liste d’attente, autant dire qu’il y a du monde qui a envie de le lire celui-là! Je regardais donc au fil du temps mon tour se rapprocher et ça faisait un moment que j’étais la prochaine. J’attendais donc avec impatience que la personne avant moi se décide à rendre le livre.

D’un autre côté j’avais vu que ma réservation expirait le 12 décembre, et je pensais poser la question à la bibli pour savoir s’il fallait faire quelque chose.

 

Mais j’ai oublié et le 14 décembre quand je me suis pointée la bouche en cœur pour savoir si des fois le livre ne serait pas revenu (en fait je connaissais déjà la réponse puisqu’il était sur l’étagère des livres réservés derrière la bibliothécaire) elle m’annonce 1) que le livre n’est pas à mon nom et 2) que je n’ai pas de réservation pour ce livre sur ma carte.

Là, toute décomposée (et même plus il faut l’avouer) je demande s’il n’y a pas un suivi des réservations, si c’est possible qu’elle ait expiré, si on va prévenir le président de la république et si je peux saisir la Halde.

Mais non j’ai droit à ma liberté donc les réservations ne sont pas conservées, bien sûr que non elle n’a pas expiré c’est moi qui ne suis pas la venue la chercher alors que j’avais un mail (moi qui guette toutes les semaines depuis septembre, je peux dire qu’elle m’a entendu!), que le président s’en fout et que d’ailleurs il a supprimé la Halde pour bien le montrer…

Bref j’ai pas mon livre mais en revanche le tome deux, que j’ai réservé aussi va bientôt être disponible je peux me réjouir mais si je veux re-réserver le tome 1 ben y a 8 personnes devant.

Aujourd’hui j’ai d’ailleurs reçu le mail pour aller chercher le tome 2. Autant dire que je suis au bord du désespoir et que j’ai envie de bruler la bibli (oui je sais, j’ai des tendances violentes parfois, surtout quand je parle à une personne qui gère les réservations mais ne sait pas comment ça marche. D’ailleurs personne ne semble savoir qu’il y a une date d’expiration sur ces f***** réservations je suis vrament furax)

En plus, des fois que j’aurais pas été assez en colère, j’ai cassé ma tisanière qui me servait à faire « éclore » les fleurs de thé, alors même que j’étais en train de la ranger pour ne pas qu’elle s’abîme…

Quand je vous dis que des fois y a des jours…