Les petites fées de New York de Martin Millar

7 Déc

Heather et Morag arrivent complètement bourrées chez Dinnie, piètre violoniste asocial et newyorkais. Elles ne savent pas trop comment elles sont arrivées là mais une chose est sure, elles étaient en train de fuir l’Ecosse après y  avoir provoqué un désastre comme elles savent si bien faire, on ne va pas tarder à s’en rendre compte… Leurs aventures sont un délire total, entre le roi des fées anglaises qui industrialise à tout va en opprimant son peuple et les rencontres explosives avec les fées noires, chinoises et italiennes de New York. Mais dans la résolution finale, tout le monde aura son rôle, de la SDF mythomane au metteur en scène de quartier, sans oublier bien sûr les fantômes…

Voilà un livre que j’avais gagné chez Cryssilda après qu’elle m’ait donné fort envie de le lire et je ne peux que l’en remercier car j’ai passé un vrai bon moment avec ce livre et je ne suis d’ailleurs pas la seule : Neil Gaiman adore, excusez du peu!

Une seule chose à ajouter : maintenant tout le monde a bien sûr envie de lire celui-là qui est sorti depuis…

Publicités

2 Réponses to “Les petites fées de New York de Martin Millar”

  1. Tiphanya 12 décembre 2011 à 17:56 #

    voici un roman que je serai ravie de t’emprunter à l’occasion. Je l’avais également repéré chez Cryssilda (mais ça date non ?)

    • Loula 12 décembre 2011 à 18:05 #

      Hum, qu’est-ce que c’est que ces commentaires destinés à appuyer sur le fait que je mets longtemps à lire et à chroniquer? Tu as fait une ligue avec Mo, c’est ça? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :