Archive | mai, 2011

A comme Association d’Erik L’Homme et Pierre Bottero (Mis à jour le 4 juin!)

31 Mai

1 : La pâle lumière des ténèbres

2 : Les limites obscures de la magie

3: L’étoffe fragile du monde

4 : Le subtil parfum du soufre

Ombe et Jasper ont un point commun : ce sont deux ados qui ont été recruté par l’Association. Pour quoi faire? Rien de plus simple : rétablir l’ordre entre les normaux et les Anormaux. Jasper et Ombe sont eux-même des Parnormaux.

Ils vont donc croiser, Troll, Vampire, Loup-garou, Magicien et bêtes étranges autant qu’anciennes.

Les 4 premiers tomes de cette série ont été écrit chacun de leur côté par Erik L’Homme et Pierre Bottero, chacun prenant en charge un des personnages. Nous avons donc 4 tomes qui vont par deux dont l’action se déroule plus ou moins simultanément( nos deux héros n’ayant pas les mêmes aventures mais se croisant à l’occasion)

Je suis tout à fait emballée par cette série que je trouve bien, bien écrite, pleine d’humour et accessible aussi bien pour de bons lecteurs  que pour des lecteurs plutôt moyens mais qui sont quand même en 4ème /3ème voire un peu plus.

J’ai bien aimé aussi la façon de mêler des problématiques telles que « comment choisir entre deux filles » sachant que l’une des deux est un troll…

J’attends maintenant de voir la suite, le 5ème tome écrit par Erik L’Homme sera-t-il une fin ou pas? Je dois dire que pour l’instant je suis plutôt dubitative sur le résumé que j’ai pu en lire… Mais les réactions sur le forum du site consacré à cette série montrent des pistes auxquelles je n’avais pas pensé. Bref pour ceux qui ont déjà lu les 4 premiers tomes (les autres s’abstenir sous peine de spoiler!!) cette histoire d’accident de moto, même si la fin du tome 4 a bien été écrite par Pierre Bottero lui même, et bien ça fait un peu bizarre…

Tome 5 à paraitre le 6 juin…

Mise à jour : je me suis rendue compte tout à l’heure que j’avais oublié un point important dans cet article, les bémols que j’avais trouvé, car oui il y en a quand même, malgré la bonne impression générale!

Ces romans fonctionnent comme une série avec des passages obligés : les héros vont se rendre au moins une fois à certains endroits et rencontrer au moins une fois chaque personnage dans chaque tome. J’ai trouvé désagréable que ces lieux et personnages soient présentés dans chaque tome,pourtant relativement court. Si c’est pertinent dans les premiers tomes- qui peuvent visiblement se lire dans n’importe quel ordre- c’est plutôt gênant d’avoir dans le tome 4 par exemple une page et demie pour expliquer qui est le Sphinx et d’où vient son nom…

Et sinon j’ai bien aimé la petite touche littéraire dans les noms de rue!!

 

Nature Writing : les colis

18 Mai

Et non, je ne vous ai pas oubliés, voilà le récapitulatif des colis envoyés, même s’ils ne sont pas tous en ligne, voire pas tous partis!

Le colis de Choco

Le colis de Saraswati (dont le compte-rendu sent le danger et l’aventure, je vous aurais prévenus!!)

Le colis de Petit Sachem et là aussi

Le colis de…

Et bien sûr le mien (ah oui pour les gourmandises et les curieuses qui voulaient en savoir plus, vous reconnaîtrez sur les photos du chocolat en poudre aux amandes, des chips de légumes (rigolo, ça  faisait un moment que je voulais goûter mais finalement elles ont un peu toutes le même goût : celui des épices qui sont dessus!) et de délicieux croquets aux amandes et fromage de chèvre, ce qui fait que, une fois n’est pas coutume, nous avons été obligé de prendre un apéro après l’arrivée de ce colis!!)

(dès que les autres sont en ligne je les mets ici!)

Et si vous êtes patient, je devrais parler du thé reçu pour le swap Red is Britain.

Le colis Red is Britain

10 Mai

Comme d’habitude je suis en retard….

Voilà les photos de ce colis que j’ai pourtant reçu la semaine dernière

Que constate-t-on à l’ouverture?

Un curieux…

Et au déballage?

Une petite main curieuse!

Deux curieux!!

Pendant que le chat à trouver la partie du colis qui lui était adressée :

Voyons ce qu’il y a à l’intérieur des paquets

He, toi, qu’est-ce que tu lis?

Mais un des livres qu’a envoyé Avalon, maman!!

Un grand merci pour ce colis et aussi à Valérie pour l’organisation (et sa patience avec moi!!!)

Le colis que j’ai envoyé à Avalon est ici.

Celle que je ne suis pas de Vanyda

8 Mai

Valentine est en 3ème avec ses copines, Julie, Yamina et Émilie et elle aime Felix en secret et sans avoir jamais osé lui adresser la parole. Elle vit toute seule avec sa mère et a encore du mal à s’affirmer.

L’histoire commence avec le premier jour de collège : la composition des classes, la joie d’être avec ses copines, les rivalités avec d’autres filles, bref, la routine. Elle finira avec la fin de l’année scolaire.

Il ne va pas se passer grand chose pendant cette année, on sort avec des garçons et puis ça casse, on va à des soirées quand les parents l’autorisent, etc…

Cette histoire d’ado m’a fait penser à moi et à mes années collèges, je suis contente de voir que finalement les ados ne changent pas et ont un peu les même préocupations!

J’ai beaucoup aimé et je pense que cette bd s’adresse aussi bien aux ados qui pourront s’y retrouver qu’aux adultes qui retrouveront leur adolescence!

Le dessin est très doux et très fluide, un peu entre la ligne claire et le manga, ça ne fait pas du tout faux (comme des fois des français qui essayent de dessiner en style manga et qui font des dessins un peu plaqués, là on sent bien que Vanyda s’est fait son propre style en partant de ses influences). J’ai gardé un bon souvenir du premier tome de l’appartement d’en face que j’ai lu il y a bien longtemps mais j’avais beaucoup moins aimé l’année du dragon, ce qui m’avait un peu freinée, avant d’apprendre qu’elle n’en signait pas le scénario.

Une bd que je recommande donc à tous, à tester avec les garçons aussi car si l’action est vue du côté des filles, ils ont quand même un rôle là-dedans! Bref, je suis curieuse de savoir si ça peux leur plaire aussi!!

Birth Marked de Caragh M. O’Brien

4 Mai

Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés, qui habitent derrière le mur de l’Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l’extérieur.
Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l’Enclave trois nouveau-nés. Mais, un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. À peine ont-ils le temps de lui confier un mystérieux ruban sur lequel est brodé un étrange code… (résumé éditeur)

Cette arrestation et ce ruban vont être le point de départ de la prise de conscience de Gaïa sur le monde dans lequel elle vit et qu’elle servait fidèlement jusque là sans se poser de questions. Elle va tenter de rentrer dans l’enclave pour retrouver ses parents  et va faire des rencontres qui vont faire bouger les choses.

Nous avons donc là un monde assez classique : après que l’homme ait provoqués un certains nombres de catastrophes qui ont ravagé la terre, une nouvelle sorte de société s’installe mélangeant du primitif avec des technologies plus développées. Une élite s’est installée entre des murs et vit en exploitant ceux qui vient en dehors.

Une fois qu’on a dit ça et bien il reste à constater que ce monde est plutôt cohérent et bien vu.

Après, je n’ai pas accroché plus que ça à cette histoire, bien que je soit allée jusqu’au bout sans problèmes et que je n’ai pas eu non plus envie d’abandonner en route, mais je n’étais pas non plus dévorée par la curiosité. En plus je vais vous paraitre totalement contradictoire dans mes argument suivants, je préfère vous prévenir tout de suite!!

J’ai trouvé que l’héroïne ne faisait finalement pas grand chose car on est habitué à plus d’actions dans ce genre de livres. Mais finalement si on regarde bien, elle va quand même à l’encontre de toutes les lois et les enfreindre n’est quand même pas exactement ne rien faire, elle met d’ailleurs beaucoup d’énergie rien que pour rentrer dans l’Enclave… Et finalement tout ce qu’elle accomplit est plutôt réaliste, au contraire de d’habitude où justement on a tendance à trouver que toutes ces actions sont bien énormes pour un adolescent. Là on reste plus ou moins dans le réalisme, même si toutes ses actions lui demandent beaucoup de courage, et  les effets sur les gens autour sont assez faible : elle ne provoque pas une révolution mais certaines personnes commencent à réfléchir sur la situation, ce que j’ai trouvé plutôt pas mal.

Mais j’ai quand même eu des impression de déjà vu par moment (je ne sais pas où j’ai vu cette fuite avec un bébé mais je suis sure que je l’ai déjà vue!!) et j’ai trouvé totalement apathique le personnage du sergent Grey qui ne semble s’animer que dans les dernières pages. En plus je trouvait que ça finissait quand même assez mal et j’aurais aimé une fin avec un peu plus d’espoir! (mais ne vous y trompez pas, si ça s’était bien terminé, j’aurais râlé aussi!! 😉 )

Ceci dit je viens de découvrir qu’il y aurait une suite et du coup cette fin n’est plus si pessimiste.

J’en profitepour relayer le coup de gueule de Faelys : y’en a marre des trilogies et des séries à rallonge, on veut des histoires bien en un volume, non mais!!

En plus là je pensais vraiment qu’il n’y a avait pas de suite… Suite que je lirais si elle m tombe entre les mains d’ailleurs!

Voilà donc mon avais en demi-teinte sur ce roman ado, plutôt bon lecteur (et que j’ai vu dans un Livre hebdo dans un article sur le littérature Cross age) et merci Tiphanya pour le prêt!!

Et un autre avis c’est par là!