Archive | 13:26

La (petite) chenille qui f(ais)ait des trous de Eric Carle (Billet hautement uchronique)

23 Mar

Attention, premier élément uchronique : nous ne sommes pas le 23 mars, le printemps, c’est demain, nous sommes encore en hiver

Quand j’étais petite on me lisait la « Petite chenille qui faisait des trous » (oui attention ce billet va vous révéler des secret sur ma vie perso). J’aimais beaucoup cette histoire, la preuve, je m’en souviens encore (vous voyez, je vous avais prévenus!). Du coup j’ai fait comme font les parents (en tout cas il parait) : j’ai acheté ce livre pour ma fille (oui, j’ai toujours le mien, mais si vous voyiez dans quel état, d’ailleurs vous voyez un peu sur la photo, vous comprendriez tout de suite que je ne pouvais pas utiliser le même.)

Et je n’aurais pas dû! Premièrement quand on reprend adulte un livre adoré quand on était petit on est souvent surpris par le contenu (essayez un club des cinq pour voir!) et première surprise : c’est un album très moralisateur sur le fait de bien manger.

Deuxième surprise : ce n’est plus le même!

En voilà la preuve en image :

Déjà la couverture…

On note d’emblée une simplification du texte!

La page de titre :L’ancienne avait quand même plus de gueule, non? (au besoin cliquer sur l’image pour voir mieux)

Dès les premières pages on voit que le texte a été changé :Mais aussi les dessins…

Je vous vois venir : où est l’élément uchronique dans tout ça? Ne vous inquiétez pas, on y vient!

En 1972, voilà un élément du repas de la chenille :En 2010 (sixième édition) voilà ce que mange la chenille :

Du pain d’épice qui devient de la tarte aux cerises, si ça c’est pas de l’uchronie, je ne sais pas ce qu’il vous faut!! Vous n’imaginez même pas les conséquences que ça peut avoir!! Ça ne se fait pas attendre, il suffit de tourner la page pour voir qu’au lieu de devenir grande et grosse elle devient grosse et grasse! Et ce ne sont que les premières conséquences…

Déjà elle perd du vocabulaire :

Et puis qui sait si au lieu de se transformer en papillon elle ne va pas se transformer en aigle et enlever des bébés?

Et de toutes façons, la véritable morale de cette histoire se trouve en regardant la couverture originale de ce livre :

Donc, malgré le printemps, pas de régime il faut manger jusqu’à ce qu’on se sente belle, et toc!! (le chocolat a un pouvoir hautement embellissant, comme chacun sait. Ça tombe bien, je suis inscrite à deux swaps!)

Voilà, j’ose à peine apposer le logo du Winter Time Travel à ce billet, mais bon il faut bien prendre des risques des fois dans la vie…

winter time travel