La route de jérusalem de Mary Gentle

20 Mar

winter time travelNous évoluons dans un monde où les papes d’Avignon ont perduré. L’ordre des Templiers aussi et il est toujours aussi puissant (j’avais cru sur le coup que les deux évènements étaient liés mais depuis j’ai entendu une émission sur les templiers et je sais que non. Comme je suis gentille, je vous explique : Phillipe Le Bel était embêté parce que 1, il n’avait pas beaucoup d’argent, pour un roi, ça le fait pas trop, 2, l’ordre des templier menaçait de devenir plus puissant que lui, et pour un roi, ça le fait pas trop et 3, je sais plus trop pourquoi mais il avait quelques divergences d’opinion avec le pape. Du coup il a décidé de faire arrêter tous les templiers et de leur prendre leur argent (zavaient pas qu’a faire croire qu’ils avaient un trésor secret) et dans la foulée, il a installé son propre pape en Avignon, comme ça plus de divergences! En plus les templiers étaient sous les ordres directs de l’autre pape donc du coup c’était lié. Voilà, désolée pour les spécialistes des templiers qui passeraient par là!!)

Voilà donc encore un billet commencé il y a un moment et jamais fini… Si c’est pas malheureux! Et moi qui doit boucler mon Winter Time Travel…

Bref, cette nouvelle m’a bien plu au début, et même je dirais jusqu’à la fin, si ce n’est que cette fin justement n’est pas terrible…

C’est dommage car j’avais bien aimé l’univers décris jusque là, en gros le notre mais avec les Templiers au pouvoir, et le personnage principal était intéressant. En tout cas ça m’a donné envie de lire au moins un roman de cette auteur qui maîtrise peut-être mieux les fins dans les romans!!

Ah oui : cette nouvelle est extraite du recueil des dix ans de Folio SF et vous trouverez d’autres avis chez Efelle et A.C. de Haenne.

 

Publicités

Une Réponse to “La route de jérusalem de Mary Gentle”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Winter Time Travel - Terminus - RSF Blog - 6 novembre 2014

    […] et Grandville de Bryan Talbot, Hélas de Spiessert et Bourhis, Les fils de l’air de Johan Heliot, La route de jérusalem de Mary […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :