Archive | février, 2011

L’épouse de bois de Terri Windling

28 Fév

Maggie Black est écrivain, auteur d’études sur des poètes. Elle apprend qu’un de ses plus anciens correspondants, David Cooper, vient de mourir en lui laissant tous ses biens en héritage. Maggie décide d’aller s’installer dans l’ancienne maison de Cooper, pour enfin s’atteler à la rédaction d’une biographie du grand écrivain. Mais elle n’avait pas prévu que Cooper habitait en plein désert, dans les montagnes de l’Arizona (près de Tucson). Là, la vie n’a pas le même rythme qu’ailleurs. Les choses sont plus pures, les formes plus essentielles, les mystères plus profonds… Pourquoi Cooper est-il mort noyé dans un lit de rivière asséché ? Pourquoi des coyotes rôdent-ils autour de sa maison ? Qui est l’étrange fille-lapin qui s’abrite sous les grands cactus ? La magie de ces collines désertiques est puissante, Maggie Black devra prendre garde à ne pas y perdre la raison — ou la vie. (résumé éditeur)

Maggie est une fille de la ville, même si elle a l’habitude de changer radicalement de cadre de vie. Elle va découvrir et se laisser séduire peu à peu par le bout de désert dans lequel elle a hérité une maison. Son travail sur le poète mort qu’elle admire va la conduire à s’imprégner de la nature qui l’environne et à en découvrir les secret, avec l’aide des (quelques) habitants des environs.

L’atmosphère de ce livre est tout simplement magique, j’ai adoré rentrer dans cet univers qui m’a fait penser à des livres de Jim Harrison ou Barbara Kingsolver mais avec une dimension magique incarnée par les esprits de la nature environnante qui ne sont ni bons ni mauvais. Au fil de cette lecture on se laisse imprégner vraiment pas cet endroit et on a presque envie d’aller s’installer dans le désert!!

Il est aussi question d’art, d’inspiration et ici elle sera beaucoup en rapport avec la nature, mais vous trouverez des gens qui en parlent mieux que moi dans les liens que j’ai mis en bas du billet!!

Je ne suis pas loin du coup de cœur, même si j’ai été prodigieusement agacée par les descriptions vestimentaires des personnages, surtout féminins, une fois qu’elle avait dit que Maggie ne s’habillait que de noir et avec des vêtements d’homme, je pense qu’on aurait pu facilement se passer de savoir qu’elle avait une veste Armani à tel moment et des bottes je ne sais pas quoi à tel autre. Sa voisine qui a des goûts vestimentaires assez improbables aussi, je n’ai trouvé aucun intérêt à savoir qu’elle avait une jupe vintage à ce moment là de l’action…

Mais c’est vraiment le seul bémol et heureusement il n’a pas gâché le plaisir que j’ai pris à lire cette histoire que je vous recommande chaudement et qui pourrait certainement rentrer dans le cadre du swap que vous allez découvrir demain!! 🙂

D’autres avis ici ou

Red is Britain : biblio perso.

26 Fév

Puisque je participe à ce swap qui m’inspire beaucoup, en tout cas pour le côté Britain plus que pour le côté rouge (mais figurez vous que j’ai trouvé des livres qui conjuguent les deux, si, si!) je tente un petit récapitulatif de ce que j’ai lu et qui est sur ce blog.

Romans se passant en Angleterre :

Que j’ai aimé :

Austen, Jane : Orgueil et préjugés

Blaylock, James P. : Homunculus

Braddon, Mary Elizabeth : L’aveu, Henry Dunbar

Brontë, Charlotte : Jane Eyre

Fforde, Jasper : L’affaire Jane Eyre, Délivrez-moi!, Le puits des histoires perdues, Sauvez Hamlet!, Le début de la fin

Powers, Tim :  Les voies d’Anubis

Valls de Gomis, Estelle : Les Gentlemen de l’étrange

Willis, Connie : Sans parler du chien , Le grand livre

Que je n’ai pas trop aimé :

Barnes, Julian : Arthur et George

Burgess, Melvin : De feu et de sang

Connelly, John : Le livre des choses perdues

Bd :

Moore, Alan et O’Neill, Kevin : La ligue des gentlemen extraordinaires

Et si je ne m’abuse ces très bons livres jeunesse ont une couverture à dominante rouge, je crois bien que c’est valable pour ce swap!!

Dorfman, Ariel et Joaquin : Manhattan Macadam

Farmer, Nancy : La maison du Scorpion

voilà ce n’est qu’un honteux copier coller de mon index mais bon. Et j’espère en avoir au moins deux à venir!!


Vous avez dit swap?

26 Fév

Attention, c’est officiel :

1 je suis mordue de swap

2 quand je trouve pas ce que je veux, j’organise moi-même

3 il va bientôt y avoir par ici un nouveau swap….

Alors si vous avez envie d’oublier que vous allez bientôt reprendre le boulot d’évasion et de grands espaces, guettez bien votre GR (et pourtant, aucun rapport avec un sentier de randonnée…)

Calamity de Sylvie Fontaine

23 Fév

En rentrant de la bibli l’autre jour avec une (toute petite) pile de bd, j’ai dû essuyer la réflexion suivante : « Encore une bd sur Calamity Jane? » Et j’ai eu envie de répondre: « et alors? » (ce que j’ai fait d’ailleurs:) surtout que, en vrai, c’est pas parce que j’ai acheté le premier tome du Calmity Jane qui est sorti il y a quelque temps que je l’ai lu, non mais!

Sylvie Fontaine s’attache ici à l’histoire de Calamity mais à travers celle de sa fille : qu’a-t-elle fait quand à la mort de sa mère on lui a remis les lettres qu’elle n’avait jamais envoyé?

Je ne sais pas ce que l’on sait exactement sur sa fille, mais ici l’auteur imagine son voyage au Far West sur les trace de sa mère. Elle va rencontrer des gens qui l’ont connu, éclaircir quelques détails et retrouver encore pas mal de zones d’ombre.

J’ai bien aimé ce double portrait qui se lit d’une traite et fait passer un bon moment en compagnie d’une femme que j’aime bien même si j’ai aussi le sentiment que je n’en sais pas grand chose!!

Et aussi une bd qui m’a permis de découvrir que cette auteur a écrit beaucoup de bd, à suivre donc!!

Attention ça déménage!!

21 Fév

Oui je sais, mon titre est un peu facile, mais si vous voulez continuer à suivre Libouli, c’est par là, Hérisson, c’est par là et plus ancien mais on ne sais jamais, on a vite fais de rater un déménagement, chez Bouma, c’est par là!!