Perdido street station T.2 de China Mieville

18 Déc

Alors le premier tome ( une longue introduction, comme vous pouvez le lire là) nous ayant laissé l’eau à la bouche sur l’aventure qui allait enfin démarrer (je dis ça mais bon, j’ai bien aimé le premier tome hein, attention!), nous voilà avec le deuxième et en plein dans le vif du sujet.

Autant dire tout de suite que mes craintes à la fin du premier tome n’étaient pas justifiées : pas de rédemption par ici et cet univers super sombre restera comme il est, voire pire…

Mais (et oui, il parait que je suis difficile) je n’ai pas été totalement emballée par ce roman, même si je ne pouvais plus le poser. Alors oui, vous allez dire que je suis difficile, mais même si certaines créatures m’ont paru très originales (j’ai bien aimé la fileuse par exemple) mais d’autres non : pourquoi la plupart sont anthropomorphe par exemple? Le coup de l’IA (intelligence artefactuelle) est une bonne idée mais la façon dont elle est amenée ne me convainc pas. Pourquoi certains faits sont développés et pas d’autres, d’une façon qui semble assez arbitraire? Bref, un bon moment de lecture, mais pour moi pas le chef d’œuvre dont j’avais entendu parlé, même si je dois reconnaitre qu’il y a quand même là quelque chose (mais c’est peut-être parce que j’en ai entendu beaucoup parler que je suis finalement un peu déçue?) et que l’univers est super original (et je me répète, certaines choses m’ont fait penser à l’univers assez original aussi de la trilogie Morgenstern de Jubert, un certain mélange des genres qui fait qu’à la fin on a quelque chose qui parait tout à fait nouveau)

Donc donc, un bon moment de lecture, un univers à découvrir mais moi j’ai préféré Lombres, même avec mes réserves sur la fin de ce roman, mais avec un peu de chance je vais bientôt vous en parler, ça ne fait qu’un an que je l’ai lu, juste après Le livre des choses perdues, donc pas de désespoir à avoir!!

Sinon un détail : c’est marrant la différence entre les couvertures du grand format et du format poche : sur les premières les personnages sont écrasés par la ville alors que sur les deuxièmes on pourrait croire que ce sont eux qui la dominent. Bien à tort!!

Publicités

4 Réponses to “Perdido street station T.2 de China Mieville”

  1. cc 20 décembre 2010 à 10:38 #

    de cet auteur j’avais beaucoup aimé Lombres que je trouvais délirant…

    • Loula 20 décembre 2010 à 10:46 #

      Tout comme moi! ici c’est beaucoup, beaucoup plus sombre…

  2. Lord Orkan Von Deck 23 décembre 2010 à 15:00 #

    Il s’agira de ma prochaine chronique. D’ailleurs c’est amusant, j’ai l’impression qu’on a désormais pas mal de points communs dans nos bibliothèques … sauf que toi tu as de l’avance ^^

    • Loula 23 décembre 2010 à 15:27 #

      Et encore, je ne chronique pas tout ce que je lis… J’en ai vu d’autres que j’ai lu chez toi mais dont je n’ai jamais parlé ici, je suis loin d’être assez rigoureuse pour ça!! (et puis je lisais aussi avant de faire un blog!!^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :