Le débat (f)utile du jour : finir son livre avant de partir en vacances?

14 Oct

Et oui voilà un problème super existentiel, le truc trop dur à gérer…
Perso ça m’arrive quasi à tous les coups : je vais partir en vacances, j’ai prévu de faire tranquillement ma valise au dernier moment à minuit la veille du départ, ça fait tranquillement deux semaines que je stresse dessus en me répétant inlassablement « il me faut 6 culottes, 6 t-shirt, 2 maillots de bains, etc (et maintenant avec ma fille c’est encore pire, cet été je suis partie avec de quoi habiller deux enfants en deux tailles différentes parce que comme elle venait de passer au 3 mois, j’ai eu peur qu’elle passe subitement au 6 mois, comme ça en deux semaines… Le premier qui rigole sera reconduit à la sortie de ce blog…

Bref une chose est sure, y a pas encore les vêtement, mais les livres sont bien prévus depuis longtemps, pas de problèmes de ce côté là, on peut même dire qu’il y en a trop…

Mais il y a ce livre là, celui que je suis en train de lire. Il fait 500 pages, il est énorme et j’en suis justement à la page 350, 1 jour et demi avant le départ…

Alors je me dis facile, je peux les lire avant de partir, de toutes façons, la valise n’est pas prévue avant minuit le lendemain 🙄

Résultat, 3 fois sur je me retrouve avec un livre où je n’ai plus que 55 pages à lire, impossible de finir avant de partir et là survient la question fatale : est-ce que je vais emmener ce pavé avec moi alors que je suis déjà ultra chargée et que je l’ai fini dans les dix premières minutes passées sur la plage?

La question n’est toujours pas tranchée…

(même si la situation s’est déjà présentée une fois du vieux poche récupéré je ne sais où, dans un état avancé et que je peux couper en deux puisque je vis le jeter après, mais ce cas de figure est bien trop rare pour être pris en compte…)

Et vous alors vous faites comment?

Publicités

11 Réponses to “Le débat (f)utile du jour : finir son livre avant de partir en vacances?”

  1. Jules 15 octobre 2010 à 02:09 #

    Je lis sans arrêt jusqu’à minuit la veille du départ!!! 🙂 Je rigole! Je ne le laisserais à la maison surtout s’il pèse une tonne… Ah! le bonheur de voyager avec des enfants!!! Comme passer par San Francisco en vêtement d’été en août quand on pense que c’est l’été là-bas qu’il ne fait que 12 degrés!!!

  2. Sandrine(SD49) 15 octobre 2010 à 06:32 #

    Pour moi c’est clair, si j’aime le livre je l’emmène !

  3. herisson08 15 octobre 2010 à 10:56 #

    Je le lis en vitesse pendant que chéri charge la voiture ^^ et qu’il rale parce que j’arrive pas!

  4. Meria 15 octobre 2010 à 11:10 #

    Moi je n’emporte pas non plus. Mais comme j’évite les pavés, en général j’ai le temps de terminer mon livre 😉

  5. Tiphanya 15 octobre 2010 à 13:03 #

    J’évite ce genre de situation en ne lisant plus que des bd pendant toutes la semaine avant le départ. Quasi véridique car je me laisse parfois tenter par un roman, mais il doit être court.
    Ce qui fait que moi en général la veille du départ, je n’ai rien à lire, je tourne en rond, j’hésite à commencer l’un de ceux que je vais emmener et j’opte en général pour le plus gros que j’emmène et je n’en lis que 5 pages, parce que la veille je suis toujours trop stressée pour lire.

    Le pire est que c’est systématiquement la même chose avant chaque départ. Je m’effraye.

  6. Loula 15 octobre 2010 à 21:45 #

    C’est vrai que ça dépend de plusieurs choses : la taille du livre, la durée du séjour, à quel point le livre est passionnant ou pas… C’est toujours rageant de finir son premier livre dans le métro pour aller prendre le train alors qu’on est super chargé!!

  7. keisha 16 octobre 2010 à 17:14 #

    Pas si futile, dis donc, tout le monde doit résoudre le grave problème des provisions livresques en vacances… ^_^
    Je n’emmènerais pas le pavé presque fini, c’est sûr. Je gère des lectures assez courtes ou poche juste avant, au cas où… Je n’emmène que des livres légers, des poche (je précise que je voyage en train et qu’il y a des escaliers, donc les valises à roulettes ne passent pas partout)(et c’est lourd les livres)

  8. Lorence 17 octobre 2010 à 09:23 #

    Pareil que du léger en poids pour partir sauf si on y va en voiture et là je me lâche, en principe j’arrive à finir le livre (pavé ou pas) avant le départ.

  9. Midola 17 octobre 2010 à 09:51 #

    Si je voyage en voiture, je ne me pose même pas la question ! J’emporte le pavé ! Par contre, j’évite de trop avancer dans ma lecture, histoire que Môsieur ne se moque pas trop de moi 😉 Et si c’est un départ avec valises légères obligatoires, je ne prévois aucun pavé à J-10 car je sais que c’est risqué et qu’à l’approche du départ je me plonge surtout dans les guides touristiques !
    Y a pas à dire, c’est compliqué la vie de lectrice ! Et celle de blogueuse aussi ! Maintenant, je me demande parfois si j’emporte l’ordinateur pour rédiger des billets…

  10. Lord Orkan Von Deck 19 octobre 2010 à 11:13 #

    rien à voir mais colis du swap envoyé !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :