Archive | 11:43

Rinne T.1 et 2 de Rumiko Takahashi

15 Juil

Depuis que, toute petite, elle s’est perdue dans un monde étrange, Sakura Mamiya a le pouvoir de voir les fantômes. Quoique habituée à ces apparitions étranges, quelle n’est pas sa surprise quand elle voit un élève de sa classe, Rinne Rokudô, se transformer en spectre pour vaincre un esprit enragé. Elle apprend alors que cet étudiant sans le sou et toujours absent remplit tous les jours la mission d’amener les âmes récalcitrantes jusqu’à la roue de la réincarnation, où les attend leur prochaine vie. (Résumé éditeur)

J’aurais pensé qu’il n’y avait pas besoin de présenter cet auteur, mais visiblement , Rumiko Takahashi n’est pas connue de tout le monde, question de génération! En effet pour moi elle représente le dessin animé Ranma 1 demi (que je n’ai jamais regardé soit dit en passant, mais j’ai lu le manga plus tard et je me suis beaucoup amusée) mais aussi Maison Ikkoku, plus connu sous le nom de Juliette je t’aime, grand moment de dessin animé de mes années collège (remplacé ensuite par les dessins animés d’Adachi, mais là c’est une autre histoire (d’amour))

Bref tout ça pour dire que quand j’ai vu son dernier manga en librairie, je me suis empressée  de l’acheter!  Sans garantie d’ailleurs car j’ai déjà lu d’autre mangas de cet auteur sans être plus emballée que ça. Et finalement je ne suis pas déçue : on retrouve la marque de fabriqque de cet auteur, l’humour et la légèreté. Il y a une succession de petites histoires (Rinne et Sakura aidant les âmes perdues) et une histoire cadre ( d’où vient Rinne, quel mystère plane sur sa naissance) avec des personnages qui deviendront probablement récurrents tout en étant de plus en plus nombreux, comme dans Ranma.

Je ne vous dirais pas de vous précipiter pour l’acheter ni que c’est un chef d’œuvre, mais c’est un bon divertissement, même s’il s’adresse plutôt à des ados qu’à des adultes. D’ailleurs l’éditeur ne nous ment pas, ce manga est publié dans une collection Shônen Up donc on est bien dans le public visé. Après si vous avez aimé les dessins animés sus nommés, il y a des chance que ça vous plaise et il semble bien que c’est ce public qui a accroché si on croit le site manga sanctuary qui indique une moyenne de 27 ans pour les possesseurs de ce manga. Maintenant je ne sais pas sur combien de personnes il se base.