Archive |

Les salauds gentilhommes 2 Des horizons rouges sang de Scott Lynch

24 Mar

On retrouve Locke Lamorra et son fidèle ami Jean Tannen sur un bateau après qu’ils aient fuit Camorr à la fin du premier volume. Ils se relancent dans leurs activités de voleur avec un plan de long haleine : forcer la chambre forte d’un riche propriétaire de maison de jeu. Leur plan est long et complexe (ils y sont déjà depuis deux ans quand on rentre de plein pied dans l’intrigue proprement dite, on sait le reste grâce aux flashbacks) Alors que j’avais un bon souvenir du premier tome, qui a été encensé comme le meilleur roman de fantasy depuis bien longtemps par son originalité, je suis un peu plus perplexe sur la construction de ce tome là et surtout sur sa conclusion… J’ai eu du mal à rentrer dedans pendant toute la première moitié, qui correspond au résumé que je viens de faire. En effet, à partir de la moitié du roman, un autre personnage fait son apparition et oblige les deux compagnons (contraints sous menace de poison) à partir en mer pour lancer une sorte d’expédition pirate.

Cette deuxième partie m’a plus plu et je n’ai plus lâché le roman à partir de ce moment là. Mais la fin m’a laissé un peu perplexe : elle annonce clairement une suite (il ne me semble pas que c’était le cas du 1, même si on voyait qu’on pouvait encore suivre les personnages dans une autre aventure, il n’y avait pas d’obligation!) et les actions d’un personnage secondaire me semblent assez artificielles, uniquement pour permettre une suite…

Alors je suis un peu déçue par rapport au premier tome qui était bien supérieur à mon avis

. Pour la petite histoire, le personnage de Locke me faisant penser à une sorte de Robin des bois, je n’ai pas pu m’empêcher de me représenter Jean à la façon de Jean dans le robin des Bois de Walt Disney, c’est à dire sous la forme d’un ours anthropomorphe!! Ce qui donne un mélange assez détonnant dans cet univers tout à fait humain et par ailleurs très riche!!

Vous pouvez d’ailleurs trouver l’avis de Craklou pour qui c’est un véritable coup de cœur