Archive |

La cité Saturne de Hisae Iwaoka

2 Mar

La terre est devenue une zone protégée. Les humains ont construit un anneau tout autour dans lequel ils vivent. Un des métiers de cette société quand même inégalitaire (les habitants sont répartis selon des niveaux, inférieur, intermédiaire et supérieur et ne peuvent pas vraiment se mélanger) est laveur de vitres. Mais ce sont des laveurs de vitres très spéciaux puisqu’ils habitent au niveau inférieur et lavent les vitre extérieures de l’anneau (en tenue de cosmonaute donc) des habitants des niveaux supérieurs, les seuls qui peuvent se la payer. En effet, c’est un métier très dangereux et d’ailleurs le père de Mitsu est tombé pendant qu’il travaillait, le laissant tout seul. Au début de ce manga, Mitsu sort du collège et va prendre la suite de son père dans ce métier.

C’est un manga qui prend son temps, on découvre ce monde par petites scènes, que ce soit avec des clients ou bien dans les relations au travail entre laveurs de vitres. Tous ont connu le père de Mitsu et lui aimerait bien en apprendre d’avantage sur lui et sur sa disparition. Il n’est d’ailleurs pas le bienvenu pour tout le monde. On découvre aussi peu à peu cette société inégalitaire, mais l’accent n’est pas vraiment mis là- dessus. L’éditeur annonce  « Une série de science-fiction poétique et surprenante » et on peut dire qu’il a raison…

Bref, je ne suis pas loin du coup de cœur, le temps me fera peut-être évoluer, mais de toutes façons, je vous recommande ce manga (avec lequel je comptais terminer en beauté le mois manga dimanche, mais bon, un coup de fil en a décidé autrement!!!)

Du même auteur j’avais déjà lu et apprécié « Yumenosoko, au plus profond des rêves » (Faelys, un one-Shot!!;)