Fantasy urbaine

5 Jan

Voilà un genre que j’ai découvert récemment, en me promenant chez Chimère et en voyant son article sur les petites fées de New York. J’ai donc appris le nom de ce genre de fantasy, tout en découvrant que j’en connaissais déjà quelques auteurs (jamais lus comme Gaiman, mais que je me suis toujours proposé de lire un jour…)

J’avais fait quelques recherches sur internet à ce moment là et j’ai commandé le numéro du magazine Fée Divers sur ce sujet. J’ai déjà fait ma première rencontre, mais pas avec un roman, avec une BD, Fables dont je vous parlerai plus en détail (je sais j’ai toujours tendance à le dire et jamais à la faire, mais bon des fois, ça arrive, la preuve, est-ce que vous attendiez vraiment cet article sur la fantasy urbaine?;-)

Il y a plusieurs sources qui me permettrait de faire une synthèse sur ce genre, mais comme je suis plutôt flemmarde, je vais me contenter de vous recopier celle-ci que j’ai trouvé il y a quelques jours dans le Que sais-je sur la fantasy (et oui, mine de rien, après ma bourde de l’autre jour je me cultive, même si j’avais emprunté ce livre avant de la faire!!:-)

« Fantasy dont les œuvres ont pour décor une ville contemporaine dans laquelle se manifeste d’une manière ou d’une autre la magie. C’est le seul type de fantasy qui permet un commentaire social explicite; » (Jacques Baudou, La Fantasy, Que sais-je?, 2005)

Quelques liens vous permettrons d’y voir plus en détail, sur wikipédia une définition et une biblio.

En recherchant ces articles que j’avais déjà vu à l’époque, j’ai aussi trouvé cet article qui fait le travail bien mieux que moi!!! Et aussi celui-là qui est intéressant, mais bon une recherche google vous en donnera sûrement plus, moi je veux juste attirer votre intention sur ce genre qui à l’air très intérssant!!)

Du coup, je vous met quand même la biblio que j’avais commencé à faire (en m’aidant du Que sais-je?, Du librio sur les 100 œuvres incontournables de l’imaginaire dont je vous parlerai aussi, si si, c’est promis!! et du Fanzine Fée divers) :

Noirez, Jérôme, Féérie pour les ténèbres (3 tomes)

Heliot, Johan, Faërie Hackers

Gaiman, Neil : American Gods ; Neverwhere

Gaiman, Neil et Pratchett, Terry : De bons présages

Amandine Labarre et Mathieu Gaborit : Faery City

Scarborough, Elizabeth Ann : Le clan des fées

Millar, Martin : Les petites fées de New York

Lindholm, Megan (Robin Hobb) : Le dernier magicien

Lint, Charles de : Les murmures de la nuit ; Symphonie macabre ; Mulengro : conte Gitan (Et pleins de nouvelles dans pleins de recueils que je n’ai pas le courage de détailler ici. Cet auteur à l’air vraiment bien et emblématique du genre, mais je n’arrive pas à trouver si ses romans sont encore édités ou pas… Et moi, les nouvelles c’est pas trop mon truc.)

Et aussi une anthologie chez Actu SF dont je parlais ici

Willingham, Bill, Fables, BD, plusieurs tomes parus (et soit dit en passant ils peuvent très bien coller avec le swap d’Emmyne:-)

Voilà, le prochaine épisode, c’est la Science fantasy (et oui, je vous vois ouvrir de grands yeux, j’ai découvert ça il y a quelques jours dans mon Que sais-je? Et j’ai déjà un participant au swap qui m’en parle!!! Bon c’est vrai que c’est un bon compromis pour le swap SF!!

Publicités

8 Réponses to “Fantasy urbaine”

  1. SBM 5 janvier 2010 à 19:11 #

    Je rajouterais China Miéville comme auteur, qui crée un climat urbain tout à fait particulier dans
    « Perdido Street Station » par exemple,
    « Le roi des rats » http://mesimaginaires.over-blog.com/article-18858559.html
    « Lombres » http://fildeblog.wordpress.com/2010/01/04/lombres/

    • Loula 5 janvier 2010 à 22:06 #

      Merci pour ces références et tes critiques. C’est vrai que certains livres sont dur à classer et pourraient relever de plusieurs genre à la fois…

  2. Tiphanya 6 janvier 2010 à 19:46 #

    Mais il est incroyable ton Que Sais-Je ?
    Tu vas finir par être une vraie pro de la fantasy et la SF. Tiens au fait, tu es au courant que la biblio parisienne de Port-Royal est spécialisée SF….

    • Loula 6 janvier 2010 à 21:18 #

      Ah mais non, tu m’apprends ça, c’est bon à savoir!! Et oui il est très bien ce que sais-je, j’ai d’ailleurs vu tout à l’heure que son auteur venait de sortir une encyclopédie de la fantasy qui reprend à peu près la même trame mais en plus développé (les quelques lignes sur la fantasy urbaine deviennent plusieurs pages par exemple) et surtout magnifiquement illustré, avec des couvertures d’époque et tout, je crois que je vais investir!! (et rendre le que sais-je à la bibliothèque;-)

  3. Tortoise 11 janvier 2010 à 09:38 #

    C’est un genre auquel je suis en train de m’initier petit à petit moi aussi, en grande lectrice de fantasy… Jusque là je te conseille surtout « Neverwhere » de Neil Gaiman, un de mes meilleurs coups de coeur 2009!

    • Loula 11 janvier 2010 à 13:10 #

      J’ai en effet noté ce titre à plusieurs reprises…

  4. lael 11 janvier 2010 à 15:54 #

    ahh tu attaques un sujet que j’adore!! j’ai connu la fantasy urbaine avec Neil Gaiman Neverwhere incontournable. Dernièrement China Miéville s’est rajouté avec son excellent livre jeunesse Lombres dans un style steampunk de la ville préindustrielle. Les petites fées de New York cela me dit quelquechose je crois bien en avoir entendu parler chez Karine, et je dois absolument le lire!! je sens que je peux beaucoup aimé!

    • Loula 11 janvier 2010 à 16:54 #

      China Miéville est un nom que je n’ai croisé que récemment et qui commence à me faire de l’œil de plus en plus!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :