Le sablier T.1 et 2 de Hinako Ashihara

28 Nov

Attention suite à un commentaire de Manu, je précise que j’en dis beaucoup et que je parle de l’histoire des 2 tomes…

A la veille de son mariage, un sablier découvert dans ses affaires fait replonger An dans on passé : ses parents viennent de divorcer suite aux dettes monstrueuses de son père. Avec sa mère, elle quitte la vie trépidante de Tokyo pour retourner dans le village natale de celle-ci qui est un tout petit village de campagne et qu’elle déteste. C’est pour lui échapper qu’elle avait épousé le père d’An. Suite au suicide de sa mère, An va se retrouver seule avec ses grands-parents. Heureusement Daigo, son voisin sera là pour la soutenir et l’aider à s’habituer à sa nouvelle vie. Elle va rencontrer aussi Fuji, fils de la famille fortunée du coin ainsi que sa petite sœur, Shiika. Ces nouveaux amis lui seront d’une compagnie précieuse.

Voilà un manga dont je n’avais jamais entendu parler et que j’ai découvert par hasard à la bibliothèque. La lecture du premier tome m’a fait me précipiter sur le deuxième, je l’ai vraiment beaucoup aimé. J’ai encore aimé le deuxième tome, mais j’ai un peu peur de la suite, j’espère que je ne serais pas déçue…

En fait, j’ai l’impression que ce premier tome était peut-être prévu pour être un one shot et que par la magie des prépublication et de l’enthousiasme du public il se soit transformé en série, ce qui est courant au Japon.

En fait le premier tome s’étale sur deux ans et aurait pu se finir comme ça avec An Et Daigo qui sortent finalement ensemble, tout à la fin, le récit d’un premier amour qui était assez réussi; en effet, si on retrouve déjà certains éléments du shojo comme le triangle amoureux, j’ai trouvé que c’était fait de façon subtile : on se doute que Fuji est amoureux d’An et on se doute qu’An va sortir avce Daigo, mais ce n’est pas du tout appuyé et le couple fini par se former à la dernière page, sans que l’autre prétendant ne se soit déclaré. J’avais plutôt l’impression de lire un manga à la frontière entre le shojo et le seinen, quelque chose de plus adulte donc. Je le lisais comme une chronique d’un passage de l’enfance à l’adolescence, la découverte d’une nouvelle vie, avec ses heurts et ses bonheurs, une chronique de l’amitié et du premier amour que les protagonistes eux-mêmes ne décèlent pas tout de suite, un sentiment qui a le temps de grandir.

Dans le deuxième tome, le ton devient un peu plus shojo, et le dessin aussi (par exemple les expressions exagérées de l’héroïne qui n’existaient pas dans le tome 1). Pour l’histoire on tombe en plein dedans, mais ça reste toujours un peu plus léger, comme un shojo, mais un peu plus adulte : An retrouve son père qui lui demande de venir vivre avec lui à Tokyo pour ses années lycées. Après hésitations, An accepte et se retrouve donc séparée de Daigo alors que Fuji est lui aussi au lycée à Tokyo…

A la fin de ce deuxième tome, j’ai lu que ce manga se déroulait en 10 tomes et raconte 14 ans de la vie d’An. Donc j’attends de voir comment il va évoluer. Mais je viens d’avoir une grande déception car en cherchant la date de parution française j’ai vu le résumé du tome 10 et donc de la fin… J’espère que je ne serais pas trop déçue!!

En tout cas une belle découverte pour l’instant, j’espère que la suite sera aussi bien (même si maintenant je crains un peu la fin:-)

Publicités

12 Réponses to “Le sablier T.1 et 2 de Hinako Ashihara”

  1. morue la fée 29 novembre 2009 à 08:13 #

    tu m’as donné envie de m’y essayer aussi… j’aime quand Loula fait de la BD ^^

  2. herisson08 29 novembre 2009 à 13:27 #

    Bonjour, je viens de créer un moteur de recherche personnalisé autour des blogs de littérature jeunesse… Tu en fais parti, mais je serais ravie que tu me donnes d’autres blogs à y ajouter! Merci, bon dimanche!

  3. faelys 29 novembre 2009 à 14:09 #

    ça me dit qqch, je crois avoir croisé un billet qui en parlait en termes élogieux… aurais-je la patience d’entamer une série de 10? faut voir…

    • Loula 29 novembre 2009 à 18:47 #

      Tu peux toujours lire le 1 qui se lit presque sans attendre de suite… Le ton change vraiment dans le 2ème tome, si ça n’avait pas été le cas, j’aurais été acheter de le 3, mais là je vais encore emprunter à la bib pour être sure que ça ne devienne pas trop shojo…

  4. Manu 29 novembre 2009 à 18:51 #

    J’ai le premier dans ma PAL, mais je n’aurais pas du lire ton billet !!!

    • Loula 29 novembre 2009 à 18:55 #

      Argh! J’ai hésité à préciser que j’en disais beaucoup… Mais ce qui est intéressant c’est surtout l’ambiance et la façon dont c’est raconté!! Je te jure que tu peux encore le lire… Désolée…

  5. Ori 29 novembre 2009 à 19:42 #

    Oh oui c’est bien, ne t’inquiète! Grosse émotion pour ce manga!

    • Loula 29 novembre 2009 à 20:55 #

      Donc tu as lu les 10?
      Je n’avais jamais entendu parlé de cet auteur et pourtant ça ne m’a pas l’air d’être une nouveauté vu que tout est paru… Ah la la, on me cache des choses!!;-)

  6. hydromiel 30 novembre 2009 à 12:57 #

    J’ai lu toute la série. J’ai été très emballée à la découverte et puis je me suis un peu ennuyée. J’ai eu le sentiment que l’histoire tournait un peu en rond sans rien apporter de nouveau.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Index par auteur (Bd) « Loula, il était une fois… - 28 novembre 2009

    […] Index par auteur (Bd) 12 mars 2009 Classé dans : Index par auteurs (Bd) — Loula @ 18:06 Tags: BD Ashihara, Hinako : Le sablier T.1 et 2 […]

  2. Mangas en série « Loula, il était une fois… - 13 février 2010

    […] je parlais ici des tomes 1 et 2 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :