Opération Princesse de Clèves

14 Mar

On en parle de plus en plus en ce moment et ce livre devient une sorte de symbole de résistance à un certain Nicolas S. J’ai lu ce livre il y a longtemps, mais il ne faudrait pas me demander de vous résumer l’histoire…

Je me propose donc, et vous propose aussi, de relire ce livre et d’en parler ici (et vous chez vous). L’investissement n’est pas énorme (il existe en Librio) et me parait plus intéressant que de l’envoyer à ce cher Nicolas qui n’en aura aucun usage (à part se mordre les doigts d’en avoir parlé un jour!)

Si vous êtes d’accord faite moi signe, je ferais une page récapitulative des billets!

Edit : Pour ceux qui de l’autre côté de l’océan ne comprennent pas le pourquoi de la chose, je rajoute cette citation de Nicolas S. :

» L’autre jour, je m’amusais, on s’amuse comme on peut, à regarder le programme du concours d’attaché d’administration. Un sadique ou un imbécile, choisissez, avait mis dans le programme d’interroger les concurrents sur ‘La Princesse de Clèves’. Je ne sais pas si cela vous est souvent arrivé de demander à la guichetière ce qu’elle pensait de ‘La Princesse de Clèves’… Imaginez un peu le spectacle ! «

Et la liste des lectrices :

Dominique

Keisha

14 Réponses to “Opération Princesse de Clèves”

  1. keisha 15 mars 2009 à 07:54 #

    Bonjour,
    Cuné a bien relayé l’information et c’est ainsi que je découvre ton blog! Tu as perdu des lecteurs en déménageant?(ils reviendront !!!)mais d’autres arrivent.
    Je te signale aussi que j’ai lu la princesse de Clèves il y a quelques mois (pour un challenge), je te donne le lien. Belle idée que de donner l’idée de lire (ou relire) ce livre magnifique.
    http://en-lisant-en-voyageant.over-blog.com/article-24237218.html

  2. Tiphanya 15 mars 2009 à 11:21 #

    J’ai assisté à une lecture publique sur le sujet dans le cadre de la grève des universités (bon d’accord je n’ai pas écouter tout le livre). Et je n’ai toujours pas pris le temps de le lire moi-même. Va falloir que je m’y mette quand même. Cette opération devrait réussir à me motiver !

    • Loula 15 mars 2009 à 12:36 #

      Moi non plus je n’avais pas particulièrement pour projet de relire ce livre (je l’ai lu il y a assez longtemps et n’en ai quasi aucun souvenir), mais j’en entend tellement parler que je me dis que ça peut valoir le coup, surtout si on est plusieurs à le faire et à en parler!

  3. Leiloona 15 mars 2009 à 17:42 #

    J’ai mon badge : je lis « la Princesse de Clèves » ! 😀

  4. cathe 16 mars 2009 à 13:04 #

    J’ai aussi mon badge « Je lis la princesse de Clèves » :-)))

  5. Dominique 16 mars 2009 à 16:34 #

    Voici l’adresse de mon article mais hélas il ne fait pas lien!

    http://nuagesetvent.over-blog.com/article-11165886.html
    Tant pis allez voir si vous voulez…

    • Loula 16 mars 2009 à 21:37 #

      ne t’inquiète pas je mettrai le lien dans l’article, comme ça tu es la première!!

  6. Soie 16 mars 2009 à 18:06 #

    Je suis d’accord, je l’ai déjà chez moi mais je te demande un peu de temps parce que j’ai plusieurs livres en attente avant (dont les tiens 😉 )

    • Loula 16 mars 2009 à 21:36 #

      Pas de soucis! Je ne l’ai pas encore…

  7. Karine :) 17 mars 2009 à 01:47 #

    De mon côté d’océan, je suis super curieuse… pourquoi c’est symbole de résistance à ce « certain Nicolas S. »??

    • Loula 17 mars 2009 à 18:25 #

      Voilà, j’ai rajouté l’explication dans l’article!

  8. kealie 20 mars 2009 à 16:06 #

    Ah, j’ai compris…je ne savais pas moi non plus le pourquoi de l’opération « princesse de Clèves », et alors tout-à-coup, Nicolas S. me donne furieusement envie de le lire (mais pas tout de suite car j’ai acheté 10 livres pour les offrir mais avant je dois les lire pour savoir s’ils sont bons mais j’ai triché c’est des petits, des folios 2 euros : et oui,je suis radine, ). Alors promis, quand j’aurais rendu mes bouquins en retard à la bibliotheque je prends une option sur La fayette.
    Merci Nicolas, tous les jours tu enrichis ma vie.

    • Loula 20 mars 2009 à 18:54 #

      Moi aussi finalement puisque j’avais lu et oublié ce livre (sauf une scène, je ne sais pas pourquoi qui est restée bien présente) et là je vais le relire et je l’ai même acheté hier, c’est pour dire (alors que je suis sure qu’il est chez mes parents, mais ça je viens tout juste d’y penser:/o

  9. Julien 21 mars 2009 à 16:44 #

    Pour vaincre ma peur d’avoir le même QI que notre président, je veux recommencer ma lecture de « La princesse de Clèves » (j’ai lamentablement arrêté au bout d’une trentaine de pages, tant le sujet me paraissait barbant, il y a quelques mois seulement).
    Le livre est véritablement devenu un symbole de la résistance littéraire, si l’on peut dire. Je ne me sens pas l’âme d’un résistant (ni d’un impédant – blague d’électronicien ou d’électricien), mais je veux bien combler cette lacune littéraire en lisant le livre…

    En février, pour cristalliser cette effet « résistance », un marathon de lecture de cette ouvrage a eu lieu, à Paris je suppose…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :