La cellule, Fabienne Costes et Guillaume Long

20 Sep

La cellule, Fabienne Costes et Guillaume Long, Casterman, 2008

resize.php

Simon aime Anne, Anne ne l’aime plus… Mais Simon refuse de l’accepter. Difficile de parler de cette histoire sans trop en dévoiler. Il ne la harcèle pas vraiment mais quand même. On va surtout suivre sa descente, pas aux enfers mais plutôt dans son obsession, il ne peut plus vivre normalement sans elle. Les expériences scientifiques qu’il mène à son boulot vont lui inspirer une solution.

Cette histoire fait froid dans le dos, même si on ne peut s’empêcher de compatir pour ce « pauvre » Simon qui est tellement déboussolé. Mais en réalité, ce qu’il fait est terrible et ça ne deviens de la science-fiction qu’à la fin, car les mecs qui harcèlent de la sorte une fille qui les quitte (et inversement) ça existe dans la vraie vie et ça n’est pas beaucoup mieux que ce qui se passe ici!

La réussite de cette histoire tiens dans le fait que justement on la vit du côté de Simon et on ne peut pas s’empêcher de le comprendre et de le plaindre, même si ce qu’il fait est horrible! Anne est aussi un personnage attachant (bien qu’elle soit beaucoup moins présente). En gros, nous avons des êtres humains sous les yeux et c’est ça qui est saisissant.

Attention quand même, tout achat de cette BD entraine l’apparition dans votre salon du chat de l’auteur :

cellule

Publicités

7 Réponses to “La cellule, Fabienne Costes et Guillaume Long”

  1. Géraldine 15 juin 2009 à 20:39 #

    Je suis impressionnée par le nombre de blogueuses qui ont un chat. Je vais finir par croire qu’il me manque vraiment quelque chose !

    • Loula 15 juin 2009 à 20:55 #

      Je confirme, il te manque quelque chose 🙂 En plus, j’en ai deux!

  2. morue la fée 20 novembre 2009 à 09:23 #

    ah mais voilà, c’était chez toi que j’avais vu une chronique sur La Cellule… en revanche je n’adhère pas autant que toi à l’ouvrage dont je cherche encore l’intérêt profond ^^

    • Loula 20 novembre 2009 à 19:28 #

      Et bien en fait, je l’ai relu depuis et j’ai été moins emballée par cette relecture. Mais bon ça arrive!

  3. morue la fée 10 décembre 2009 à 13:22 #

    d’autant plus que c’est chez toi que je l’avais repéré tout de même ce livre… ce doit être le chat qui m’a convaincue ^^

    • Loula 10 décembre 2009 à 13:36 #

      Oui c’est vrai je viens de relire, j’étais super emballée. Le problème c’est que je me dis toujours que ce que je met en ligne est un premier avais et qu’il faudrait toujours que j’y revienne plus tard pour nuancer et finalement je ne le fait jamais… Comme je te disais l’autre fois, j’avais mis Aude picault dans mes coup de cœur et je l’ai relu l’autre jour (et du coup longtemps après ma première lecture) et je n’ai plus du tout trouvé ça si formidable… Alors peut-être aussi qu’un avis de lecture correspond à un moment de la vie et que ce n’est pas définitif! du coup il va falloir que je relise en détail toutes les bd que j’ai mises sur ma page pour être sure que je les trouve toujours aussi incontournables!! 😉

Trackbacks/Pingbacks

  1. Index par auteur (Bd) « Loula, il était une fois… - 12 juin 2009

    […] Costes, Fabienne et Long, Guillaume : La cellule […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :