Muleum de Erlend Loe

7 Juil



Muleum de Erlend Loe, editions Gaïa, 2008

Les parents et le frère de Julie se sont écrasés avec leur avion quelque part au dessus de l’Afrique. Depuis, elle n’a plus le goût de vivre. Elle imagine alors toutes sortes de façons de se
suicider, en commençant pas la classique pendaison (ratée, mais mise en scène) et en continuant par toutes les façons aux quelles on ne pense pas habituellement, à savoir, dessiner des caricatures
de Mahomet, dormir avec des poules atteintes de la grippe aviaire, prendre l’avion en espérant qu’il s’écrase à son tour, etc…

Julie est extrêmement riche, ce qui lui permet de faire le tour de la terre (même si dans un premier temps elle reste dans les aéroports, et de rencontrer des gens. Elle va peu à peu retrouver goût
à la vie et c’est ce cheminement qui nous est raconté avec, contre toute attente, beaucoup d’humour. En effet, Julie croise des personnages assez distrayants comme son psy qu’elle appelle docteur
dingo et sa meilleure amie Constance, l’amie des animaux.

C’est un gros coup de coeur et j’espère que les autres romans de l’auteur me plairont tout autant!

Publicités

2 Réponses to “Muleum de Erlend Loe”

  1. Akä 12 juillet 2008 à 01:29 #

    quand je pense que je le conseille tous les samedis dans la librairie où je travaille, sans même l’avoir feuilleté… Tu me fais saliver!
    Je me console en commençant à lire quelques services de presse pour la rentrée littéraire, aujourd’hui le prochain Alice Sebold (la nostalgie de l’ange), glauque et humain à la fois…

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :