Archive | 21:39

Dégustation de thés.

14 Mar
Montagne de Jade de Mariages frères 

C’est un mélange aromatisé aux fruits, mais on n’en saura pas plus, car chez Mariage, a description est toujours vague… Jugez par vous même : « Un thé vert couleur jade est ici allié avec grâce aux parfums mystérieux des fruits des montagnes du Triangle d’or »

J’ai goûté ce thé chez quelqu’un, l’odeur ne me plaît pas vraiment, je trouve que ça sent les fruits rouges, juste ce que je n’aime pas. Pourtant le goût est plus nuancé, il rejoint un peu celui du thé des alizées, j’ai l’impression qu’il y a un peu de pêche comme dans ce dernier. Le goût des fruits rouges arrive en deuxième. Le goût n’est pas aussi « désagréable » (pour moi!)que je ne le pensais, mais si je peux en boire à l’occasion, je n’en achèterais pas pour chez moi.

Le thé rouge.

Je ne connais pas vraiment le thé rouge, ma seule rencontre avec lui étant une dégustation du thé Marco Polo de chez Mariage. Il ne m’avait pas vraiment convaincu en tant que thé, mais il est au fruits rouges, ce qui n’est pas un bon point pour moi.

Quand je reçois ce thé dans mon colis swap, je ne suis donc pas super enchantée, même si la composition complète du colis correspond bien au désir que j’avais exprimé de découvrir de nouveaux thés. Méfiante, je n’en ai pas fait dans l’après midi, mais j’ai décidé de le goûter à la place de ma tisane… Grand bien m’en pris, car finalement j’ai trouvé ça très bon. Bon, la prochaine fois je l’essaye à l’heure du thé, promis! Donc, merci Anjelica pour cette découverte…


Le thé à la vanille du comptoir irlandais

Ce thé viens aussi de mon colis swap. Rien de particulier à dire, il sent bon, il est bon, je le classerais dans les thés « gourmandise » Ceux que je prends quand je ne veux pas manger de gâteaux avec!! Mais en général, je mange quand même des gâteaux….

Château l’attente de Lynda Medley

14 Mar

Château l’attente de Lynda Medley, Editions ça et là, 2007

9782916207223Cette bande dessinée à été écrite par Linda Medley, auteur indépendante américaine et surtout qualifiée de féministe. Cette BD à été accueillie à grands cris comme souvent quand une femme s’exprime en BD. Donc c’est merveilleux, c’est féministe, wouahou…

Bon, j’avais beau me méfier (c’est dans ma nature) j’ai fini par craquer… surtout quand j’ai commencé à enfin trouver des critiques négatives… Et oui, je sais bien que d’habitude ce sont les critiques positives qui donnent envie de lire quelque chose, mais finalement, l’inverse est vrai aussi… pour moi en tout cas!!

Les premières pages sont un rappel de l’histoire de la Belle au bois dormant, mais la suite va vous révéler ce qui va se passer ensuite dans ce château abandonné par la princesse.

En effet, que sont devenus toutes ces personnes qui font tourner un château?

Une jeune femme fuit son mari violent avec son bébé avec pour but de se réfugier dans ce château qui est devenu un havre de paix et un refuge pour tous. On va connaître peu à peu l’histoire des habitants de ce château et comment ils en sont arrivés là.

J’ai assez aimé cette histoire, qui m’a souvent fait pouffer, tant les rebondissements sont loufoques par moment. Par exemple le bébé de la jeune fille est très laid avec un nez horrible et la peau verte. A chaque fois que quelqu’un le regarde, il s’exclame « oh qu’il est laid! », ce à quoi la maman répond invariablement avec un air ravi « c’est tout le portrait de son papa. »

Je n’ai pas trouvé ce livre si féministe qu’on le dit partout, mais certaines trouvailles m’ont fait bien rire. Mais je trouve que sur la fin, elle tire un peu trop sa dernière trouvaille dont je ne peux rien révéler, c’était vraiment une surprise!

Dans l’ensemble, j’ai plutôt aimé, mais je n’ai pas trouvé que c’était le chef d’ oeuvre tant vanté. Je suis quand même contente de mon achat.

Par contre, mon copain n’a même pas souri une seule fois en le lisant…

Cet album a obtenu le prix Will Eisner Award en 1998 et rentre dans le cadre du Roaarr Challenge de Mo’

Château l'attente

14 Mar

Château l’attente de Lynda Medley, Editions ça et là, 2007

                               

Cette bande dessinée à été écrite par Linda Medley, auteur indépendante américaine et surtout qualifiée de féministe. Cette BD à été accueillie à grands cris comme souvent quand une femme
s’exprime en BD. Donc c’est merveilleux, c’est féministe, wouahou…

Bon, j’avais beau me méfier (c’est dans ma nature) j’ai fini par craquer… surtout quand j’ai commencé à enfin trouver des critiques négatives… Et oui, je sais bien que d’habitude ce sont les
critiques positives qui donnent envie de lire quelque chose, mais finalement, l’inverse est vrai aussi… pour moi en tout cas!!

Les premières pages sont un rappel de l’histoire de la Belle au bois dormant, mais la suite va vous révéler ce qui va se passer ensuite dans ce château abandonné par la princesse.

En effet, que sont devenus toutes ces personnes qui font tourner un château?

Une jeune femme fuit son mari violent avec son bébé avec pour but de se réfugier dans ce château qui est devenu un havre de paix et un refuge pour tous. On va connaître peu à peu l’histoire des
habitants de ce château et comment ils en sont arrivés là.

J’ai assez aimé cette histoire, qui m’a souvent fait pouffer, tant les rebondissements sont loufoques par moment. Par exemple le bébé de la jeune fille est très laid avec un nez horrible et la
peau verte. A chaque fois que quelqu’un le regarde, il s’exclame « oh qu’il est laid! », ce à quoi la maman répond invariablement avec un air ravi « c’est tout le portrait de son
papa. »

Je n’ai pas trouvé ce livre si féministe qu’on le dit partout, mais certaines trouvailles m’ont fait bien rire. Mais je trouve que sur la fin, elle tire un peu trop sa dernière trouvaille dont je
ne peux rien révéler, c’était vraiment une surprise!

Dans l’ensemble, j’ai plutôt aimé, mais je n’ai pas trouvé que c’était le chef d’ oeuvre tant vanté. Je suis quand même contente de mon achat.

Par contre, mon copain n’a même pas souri une seule fois en le lisant…