Mon histoire avec le thé en accéléré

5 Mar

Et à travers deux thés, ceux  que j’ai envoyé à Caro[line] pour le swap…

Mon histoire du thé de Pâques ou comment j’ai découvert le thé.

Avant je buvais occasionnelement du thé avec ma mère, le plus souvent en sachet, le plus souvent du Earl grey et occasionnellement du thé en vrac. J’avais aussi de temps en temps l’occasion de
boire du lapsang souchong. J’aimais bien boire du thé de temps en temps mais je trouvais que ça laissait la bouche un peu pateuse.

Je saurai bientôt pourquoi grâce à une nouvelle amie qui boit beaucoup de thé : je mettais au moins 3 sucres par tasse! Je vais donc apprendre à boire mon thé sans sucre et là la différence
radicale…

Je commence donc à boire du thé par moi même et un jour je découvre un sachet de thé en vrac, le thé de Pâques… Et là,c ‘est un peu la révélation!!

Je l’ai fini assez rapidement et après quand j’ai cherché à en retrouver ( je ne connaissais pas la boutique Mariage et ma mère ne savait plus qui le lui avait offert), je n’en retrouvais
pas.

Une fois que ma mère était allée boire un thé avec une amie et lui a dit qu’elle cherchait du thé de Pâques, il s’est avéré que c’était elle qui lui avait offert et du coup elle m’a fait la
surprise à mon anniversaire de m’offrir une boite de thé Mariage avec une jolie petite cuillière à thé et une gelée au thé earl grey. Joli cadeau! Voilà le point de départ de ma passion pour le
thé. Et depuis, la boite s’est multipliée encore et encore juqu’à envahir beaucoup de place chez moi!!

 

Le thé des alizées de chez le Palais des thés

 

J’ai découvert ce thé un jour où j’allais le préparer chez ma grand-mère. Je trouve ce sachet d’une provenance encore inconnue pour moi! Je le sens et suis séduite par l’odeur, ce qui est rare
pour moi car en général je n’aime pas les thés parfumés aux fruits.

A la dégustation, je suis encore plus séduite et mon amoureux aussi (car même si nos goûts sont parfois différents, nous partageons cette passion du thé et surtout ce plaisir de la dégustation).
Nous reprenons le même thé le lendemain et la séduction persiste.

Ce thé est vraiment un délice, il est frais et léger, tout en ayant un goût très prononcé, dans le sens où j’ai souvent remarqué depuis que chez le Palais des thés, il y a souvent des thés avec
une odeur agréable et très forte et qui ne se retrouve pas du tout dans le goût.

Conclusion

Mon thé de référence est resté le earl grey pendant très longtemps, mais je pense que c’est parce que c’est le seul que je buvais étant plus jeune et que c’est le thé qui devait être le plus
répandu à cette époque. Mais si le thé de Pâques se rapproche un peu de ce goût, le thé des alizées pas du tout et c’est d’autant plus étrange pour moi que sinon, je n’aime pas du tout les goût
fruités… Je trouve que c’est le signe de mon évolution, assez récente, en matière de thé et le fruit d’une experience de 7 ou 8 ans de dégustation. Comme quoi le goût s’affine au fil du
temps…

Publicités

11 Réponses to “Mon histoire avec le thé en accéléré”

  1. Caro[line] 6 mars 2008 à 08:52 #

    Oui, les goûts évoluent et s’affinent au fil du temps… Là, moi, je suis dans ma période découverte du Earl Grey de Mariage Frères. En ce moment, je découvre le Earl Grey French Blue, qui est un Earl Grey avec des bleuets. Je m’en régale ! Ils en ont plein d’autres sortes qu’il faut que je goûte.

  2. Sév 6 mars 2008 à 08:27 #

    Soirée bonne.

  3. Claire jane 6 mars 2008 à 00:42 #

    Eh oui, nos goûts évoluent et les envies changent parfois. C’est un parcours passionnant. Tu semblais avoir envie de goûter le thé vanille-amande-chcolat dont j’ai parlé sur mon blog, si tu veux on s’échange un échantillon.

  4. Loula 6 mars 2008 à 00:49 #

    @Claire jane : oh oui, ça me semble être une bonne idée^^ Merci de proposer! Tu as envie de quelque chose en particulier (sur ma liste de thé+ la mise à jour qu’il y a ici)?

  5. Claire jane 6 mars 2008 à 01:01 #

    Ouin je tenterai bien ton Barry lindon. Et si on se fixait trois échantillons (ça nous fait une enveloppe dodue à envoyer chacune), qu’en dis-tu ? Il faudrait que je publie ma « théothèque » ce week-end , comme ça tu pourrais choisir. Et je vais regarder ta liste de thé. On se contacte par mail ?

  6. Claire jane 6 mars 2008 à 01:02 #

    Hou la la, je voulais dire « oui » pas « ouin »…

  7. anjelica 7 mars 2008 à 08:08 #

    J’ai découvre les thés en vrac sous l’impulsion de Flo depuis 2007, c’est donc tout récent 😉

  8. Loula 8 mars 2008 à 03:10 #

    Et ce qui est bien, c’est que d’avoir découvert le thé en vrac il y a 8 ans ou bien un an, ça te laisse le même nombres de découvertes à faire, encore et encore!!

  9. Flo 9 mars 2008 à 05:28 #

    3 sucres par tasse ??? O_O Tu m’étonnes que tu te sens une différence depuis que tu as arrêté 😉
    L’earl grey est un classique auquel je reviens toujours avec plaisir pour peu qu’il soit de qualité. Parfumé mais pas trop, c’est un bon équilibre.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Mariage et moi c’est (presque) fini! « Loula, il était une fois… - 7 mars 2012

    […] il ne faut pas que je soit ingrate et que j’oublie que si je suis venue au thé en vrac, c’est d’abord grâce à eux. Mais c’est vrai que si je leur suis longtemps restée fidèle, j’ai découvert depuis […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :