Archive | 00:00

La fin du voyage…

5 Mar

Et oui, j’avais créé ici une rubrique Japon dans l’espoir de pouvoir parler de ce projet qui me tenait à coeur… Mais voilà, le verdict est tombé : pas possible.

En effet, ce voyage était plannifié pour cet été, mais il y avait une chose à laquelle nous n’avions pas pensé : mon amoureux est au chômage et il a la chance d’avoir décroché une formation
diplômante dans un domaine où justement il n’a pas de diplôme…

Le hic, c’est que cette formation dure 10 mois et qu’elle commence en juin. C’est donc rapé pour cet été!! On a essayé de déplacer ça  en avril, mais du coup on s’y prend au dernier moment et
c’est trop cher, surtout que du coup on a moins de temps pour mettre l’argent de côté.

Bref, voilà , aujourd’hui, c’est décidé, on ne part pas… Bon, je me console en me disant que ça sera pour plus tard, dans quelques années, mais bon, j’avais commencé à me faire à l’idée que ça se
concrétisait drôlement ces derniers temps…

Il ne me reste plus qu’à lire  des mangas, des romans japonais et boire du thé Sencha!!!

A quand un swap Japon???

Mon histoire avec le thé en accéléré

5 Mar

Et à travers deux thés, ceux  que j’ai envoyé à Caro[line] pour le swap…

Mon histoire du thé de Pâques ou comment j’ai découvert le thé.

Avant je buvais occasionnelement du thé avec ma mère, le plus souvent en sachet, le plus souvent du Earl grey et occasionnellement du thé en vrac. J’avais aussi de temps en temps l’occasion de
boire du lapsang souchong. J’aimais bien boire du thé de temps en temps mais je trouvais que ça laissait la bouche un peu pateuse.

Je saurai bientôt pourquoi grâce à une nouvelle amie qui boit beaucoup de thé : je mettais au moins 3 sucres par tasse! Je vais donc apprendre à boire mon thé sans sucre et là la différence
radicale…

Je commence donc à boire du thé par moi même et un jour je découvre un sachet de thé en vrac, le thé de Pâques… Et là,c ‘est un peu la révélation!!

Je l’ai fini assez rapidement et après quand j’ai cherché à en retrouver ( je ne connaissais pas la boutique Mariage et ma mère ne savait plus qui le lui avait offert), je n’en retrouvais
pas.

Une fois que ma mère était allée boire un thé avec une amie et lui a dit qu’elle cherchait du thé de Pâques, il s’est avéré que c’était elle qui lui avait offert et du coup elle m’a fait la
surprise à mon anniversaire de m’offrir une boite de thé Mariage avec une jolie petite cuillière à thé et une gelée au thé earl grey. Joli cadeau! Voilà le point de départ de ma passion pour le
thé. Et depuis, la boite s’est multipliée encore et encore juqu’à envahir beaucoup de place chez moi!!

 

Le thé des alizées de chez le Palais des thés

 

J’ai découvert ce thé un jour où j’allais le préparer chez ma grand-mère. Je trouve ce sachet d’une provenance encore inconnue pour moi! Je le sens et suis séduite par l’odeur, ce qui est rare
pour moi car en général je n’aime pas les thés parfumés aux fruits.

A la dégustation, je suis encore plus séduite et mon amoureux aussi (car même si nos goûts sont parfois différents, nous partageons cette passion du thé et surtout ce plaisir de la dégustation).
Nous reprenons le même thé le lendemain et la séduction persiste.

Ce thé est vraiment un délice, il est frais et léger, tout en ayant un goût très prononcé, dans le sens où j’ai souvent remarqué depuis que chez le Palais des thés, il y a souvent des thés avec
une odeur agréable et très forte et qui ne se retrouve pas du tout dans le goût.

Conclusion

Mon thé de référence est resté le earl grey pendant très longtemps, mais je pense que c’est parce que c’est le seul que je buvais étant plus jeune et que c’est le thé qui devait être le plus
répandu à cette époque. Mais si le thé de Pâques se rapproche un peu de ce goût, le thé des alizées pas du tout et c’est d’autant plus étrange pour moi que sinon, je n’aime pas du tout les goût
fruités… Je trouve que c’est le signe de mon évolution, assez récente, en matière de thé et le fruit d’une experience de 7 ou 8 ans de dégustation. Comme quoi le goût s’affine au fil du
temps…