Une histoire de fille, bar à thé

17 Fév

Hier, intriguée par ce billet lu chez Flo et son histoire tibétaine de chez Thé O Dor, je me met en quête de cette maison de thé. En
cherchant les boutiques qui vendent leur thés, je trouve un petit salon de thé : Une histoire de filles, Bar à thé.

Nous allons donc, mon amoureux et moi, prendre notre thé dans ce bar à thé et moi je vais découvrir ce fameux thé « histoire tibétaine » qui m’a donné envie.

Le lieu est en effet tout petit, avec un bar et trois tables pour s’installer. (il y en a bien une dehors, mais par ce temps…). Nous prenons place à une petite table et là, je suis surprise par
le choix du thé : pas de carte, mais la serveuse nous demande ce qu’on veut comme thé, aromatisé ou pas, ensuite plutôt fruité ou plutôt fleuri, est-ce qu’on aime la bergamotte et là elle nous
fait directement sentir une sélection de thé qu’elle a sorti en fonction de nos réponses. Elle nous explique ce qu’il y a dans chaque thé et c’est parti.

Je prend donc l’histoire tibétaine qui s’est retrouvée dans le choix final (un bon point!) et mon copain prend un thé vert à la datte (avec aussi autre chose je crois, mais je ne me souviens
plus)

Pour accompagner tout ça, un petit assortiment de macarons, très bon.

Verdict thé : on a aimé aussi, mais surprise, l’histoire tibétaine ressemble beaucoup a un thé que j’ai déjà : Le gentlemen à Deauville de chez Betjeman and Barton.

La théière est entre 4 et 5€, en partant je prends 100g de Lapsang souchong (dans ma quête pour retrouver LE Lapsang souchong, depuis ma visite ici) et j’ai en cadeau un échantillon pour goûter leur dernier thé : « Je t’aime ». Une dose pour faire une théière. Ce thé sent
déjà très bon, son parfum : macaron, pistache, fruit rouge. Mais s’il est aussi fort au goût, il risque d’être écoeurant tellement il est sucré…

En tout cas, le tout nous coûte 16€, ce qui n’est pas très excessif.

 

 

Une histoire de fille
7, rue Pache
75011 Paris
du mardi au samedi de 11h à 20h

 

Anoter dans la même rue, même si je n’y suis pas allée, le musée du fumeur et une petite boutique brocante qui s’appelle L’arnaqueur… Tout un programme!!

Publicités

2 Réponses to “Une histoire de fille, bar à thé”

  1. Flo 18 février 2008 à 01:01 #

    Oh oh ça donne envie d’aller y faire un tour !! (comme si je n’avais pas déjà plein de projets de dépenses pour mon séjour parisien :S)

  2. anais 22 février 2008 à 00:25 #

    hum je prends note le gentleman à Deauville 🙂
    bonne soirée

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :