Quand j’étais soldate.

30 Jan

Et hop encore une ancienne lecture, mais toujours un coup de coeur!!

Quand j’étais soldate, Valérie ZENATTI, L’école des loisirs (Médium)  2002

Valérie Zenatti à fait son service militaire en Israël et c’est la tranche de vie qu’elle décide de nous livrer dans ce livre. Dans ce pays, c’est un passage obligé pour les garçons et les filles
qui sert ausi de transition entre l’adolescence et l’âge adulte puisque sa durée est de deux ans.

En même temps elle se livre à des réflexions sur ses amitiés, l’amour qu’elle vient de perdre, sa conception de la vie et son amour de la littérature. Elle mélange des passages qui sont apparemment
tirés de son journal intime de l’époque (mais peut-être que je me trompe, nous sommes après tout dans un travail d’écriture, même s’il est autobiographique) et d’autres écrits plus tard.

Je trouve d’ailleurs qu’il y a deux tons distincts quand elle parle de l’armée et quand elle parle de sa vie en général : le premier est très enthousiaste et on ne sent pas vraiment de mise à
distance avec ce qu’elle vit dans l’armée, enthousiasme très adolescent et le second est beaucoup plus adulte et réfléchi.

Même si elle fait part de ses doutes quand à la légitimité des israéliens à s’installer sur certaines parties du territoire cela reste assez superficiel. On retrouve toutefois cette reflexion dans
un autre livre (pour la jeunesse aussi, dans la même collection) : « Une  bouteille dans la mer de Gaza » (2005). Ce livre est vraiment bien écrit, c’est une réel plaisir de lecture.

 

A lire aussi, édité en adulte : « En retard pour la guerre » aux éditions de l’Olivier

2 Réponses vers “Quand j’étais soldate.”

  1. sylire 30 janvier 2008 à 08:47 #

    Je le lirai très certainement !

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :