La folie des théières, 1

20 Jan

Il y a quelques temps je découvrais le Oolong et à quoi servaient les petites théières. Pendant longtemps quand j’en voyais, je me demandais bien ce qu’on pouvait infuser dans ces théières
minuscules, moi qui n’utilisais pas de théières de moins d’un litre.

Dans un premier temps, je voulais quand même essayer avec une théière pas trop chère, ne sachant pas si cel me plairait. J’en ai vu une  qui me plaisait bien au Palais des thés, mais Benead me l’a déconseillée. Une discution avec Francine où elle
me disait (en substance) qu’il fallait consider les théières un peu comme la grande couture et le prêt à porter : quand on s’y connait vraiment on prend du sur mesure et quand on débute on peut se
contenter du prêt à porter (bon ok, elle disait ça mieux que moi!)

Je me suis donc laisée tenter par cette petite théière qui était la plus accessible à ce moment là. Je n’en n’avais pas encore parlé et je suis vraiment injuste car je l’ai aimée dès le premier
regard et elle me l’a rendu dès la première gorgée!!!
Je vous la présente aujourd’hui :

Et la voilà dans son environnement naturel :

A suivre…

Publicités

4 Réponses to “La folie des théières, 1”

  1. Leiloona 20 décembre 2008 à 08:25 #

    J’ai une théière en fonte pour le thé, mais je ne sais pas si je fais tout dans les règles de l’art. ^^

  2. Soïwatter 21 décembre 2008 à 05:40 #

    Oh! La jolie petite Long Dan! Est-ce celle du Palais des Thés? Je passe régulièrement devant en allant chercher Célia à son travail! De par sa taille, je pense qu’elle est idéale pour débuter. Et cette forme est idéale pour les oolongs en boule de Taiwan et les Tie Guan Yin! J’en ai une de potier un peu plus petite mais qui a la même forme, et elle est vraiment parfaite! Et quel rendu: De la rondeur à n’en plus finir. Et les feuilles s’ouvrent à merveille et parfois prennent tellement de place qu’on a l’impression que la théière va exploser…

    Bonne dégustation à toi!

    Leiloona: Si tu respectes les temps et surtout les températures, je pense que tu as déjà franchi un grand pas vers les règles de l’art. C’est peut-être tout bête comme remarque, mais c’est je pense ce qui est le plus important pour réussir un thé, car il y en a qui ne pardonnent pas, comme les thés japonais par exemple ou certains thés indiens.

  3. Tiphanya 21 décembre 2008 à 06:07 #

    C’est vrai que le thé est tout un art, évoluant d’un pays à l’autre et avec toute une philosophie associée.
    Malgré un cours sur la cérémonie du thé, aujourd’hui j’applique une seule règle : une théière par type de thé. Un prétexte parfait pour acheter tout plein de jolies théières 😉

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :