Tag Archives: Album

Beaucoup de beaux bébés de David Ellwand

31 oct

bébéBeaucoup de beaux bébés

David Ellwand

Pastel

Des bébés. Beaucoup de beaux bébés a regarder page après page pour arriver enfin à celui que tu connais le mieux. (résumé éditeur)

Puisque je vous parle ici de nouveautés, j’ai eu envie de revenir sur ces livres que j’ai achetés pour la grande et que je ressors maintenant pour la petite…

Aujourd’hui c’est un grand classique, que vous pourrez d’ailleurs retrouver en différents formats, je l’ai là en album classique mais je l’ai déjà vu en album cartonné et je ne sais pas s’il n’existe pas aussi en poche.

Il s’agit d’une galerie de portraits présentant des bébé dans différents états (bébé sage/ bébé coquin, bébé mouillé/bébé tout sec) et aussi les différentes parties du corps (mains, pied, tête). Le tout en noir et blanc avec à la fin une sorte de miroir pour que bébé se voit dedans. Je l’ai ressorti hier pour ma fille de 9 mois, mais elle doit être encore un peu jeune car elle n’a pas vraiment réagi, je crois qu’il lui faut encore des livres bien colorés pour attirer son attention!

Mon superlivre de la politesse de Elisabeth Brami et Marie Paruit

29 oct

politesseMon superlivre de la politesse

Elisabeth Brami

Marie Paruit

Editions Casterman

Miss Malpoli, tu exagères, tu es mal élevée et grossière, que comptes-tu faire ? Monsieur Poli, tu te tiens bien, et on ne te reproche rien, c’est super cool hein ? Si tout le monde était poli la vie serait plus jolie. A votre avis ? (résumé éditeur)

Ce livre se fonctionne par doubles pages, chacune avec un thème (être invité, dans la salle de bain, être discret) qui présente en regard le comportement de Miss ou M pas poli et celui de Miss ou M poli. L’idée est intéressante mais fait ressortir un constat de ma part : la politesse c’est subjectif. Si pour la plupart des thèmes je suis d’accord avec les choses énoncées, il m’est arrivé de me dire (et de dire à haute voix puisqu’on lisait avec ma grande) « tiens, on n’est pas poli nous »  et pour d’autres je suis carrément pas d’accord. Par exemple : Respecter les adultes  » Poli laisse passer en premier un adulte, sinon, c’est grossier. Et lorsqu’il ne connait pas il dit « vous », pas « tu » ou « toi ». Il s’arrange pour se tenir bien : un adulte ce n’est pas un copain. » Du coup ça pose le problème de l’âge de l’enfant (la collection est destinée « à tous ») car ma fille, à 5 ans tutoie tous les adultes, connus ou pas et d’ailleurs les adultes la tutoient, pourquoi ferait-elle autrement?

Ou alors le thème « Inviter des amis » « Quand Poli reçoit ses amis, il s’en occupe, il est gentil, met leurs manteaux dans la penderie, leur fait plaisir et les nourrit de gâteaux et de jus de fruits, joue avec eux jusqu’à la nuit » , tout ça me parait un peu excessif…

Par contre un bon point pour « Saluer quelqu’un : Si Poli rencontre un copain, il salue et lui tend la main, lui dit « bonjour, comment ça va? » et fait la bise aussi, des fois » qui va à l’encontre de la pratique qui consiste à vouloir toujours que les enfants fassent des bisous, même s’il n’en ont pas envie…

En bref, ce livre est intéressant mais il est surtout une base pour discuter « qu’est-ce que tu en penses toi? » pour parler de politesse avec les enfants mais c’est vrai que sur certains, j’ai été contente de pouvoir prouver à ma fille qu’on n’était pas les seuls à lui demander ce genre de choses!!

Dans les bras… de Elisabeth Coudol et Sigrid Martinez

27 oct

danslesbrasDans les bras…

Elisabeth Coudol et Sigrid Martinez

Flammarion

Coll. Mes toutes premières histoires de 12 à 24 mois

Quelle aventure que la rencontre avec les grands, tous différents! Quel plaisir de rester soi-même tout en voguant, se lovant, galopant, se remplissant de câlins… Bébé se sent le roi et passe de bras en bras sans crainte, avec joie. (Résumé éditeur)

Je ne répèterais jamais assez à quel point la lecture est importante pour les touts petits, même encore plus petits que l’âge préconisé pour cette collection de premières histoires. Bébé a déjà 9 mois, que le temps passe vite! Elle a déjà lu et relu (toute seule ou avec ses parents. Oui oui, à 9 mois on lit déjà seul!) ses petits livres Noir sur blanc et Blanc sur noir de Tana Hoban et c’est avec plaisir qu’elle passe maintenant à d’autres choses, toutes aussi fascinantes pour elle…

Dans mes bras est son best seller du moment (même si l’expression n’est finalement pas si adaptée!) et il fait partie du rituel du soir. Chaque double page met en scène bébé dans les bras d’un membre de sa famille avec une activité différente : on joue au bateau avec papy, au cheval avec tata, et on fait des bisous avec papa…

Ma fille adore (bon ok, moi aussi) quand on mime en même temps les actions présentées avec une grande préférence pour celles plus actives (le cheval…). Bien sûr on est dans du livre cartonné et résistant que le bébé peut aussi manipuler tout seul quand il veut et depuis 2 semaines, c’est un plaisir de la voir en plus essayer d’attraper les images sur son livre… :)

Le parfum du voyage d’Anne Bouin et Vincent Bourgeau

24 juin

9782746710221FSLe parfum du voyage

Anne Bouin

Illustrations : Vincent Bourgeau

Autrement jeunesse

Le jour du départ, c’est le coq qui nous réveille à l’aube. Le petit déjeuner nous brouille toujours un peu l’estomac. Nous parlons peu, chacun est à ses rêves de la nuit. Ah, le parfum du voyage !

Voyager aurait moins d’attrait sans tous ses animaux. il est question ici de plusieurs chats, d’un coq, d’une musaraigne et d’un crocodile empaillé. Le récit qui commence sur la question de la possibilité de voyager sans eux fini ensuite par une énumération de lieux visités ensemble, ce qui est dommage car c’était plutôt bien parti… Au final, la présentation de ces animaux et de leurs lubies qui promettent d’enrichir le voyage retombe plutôt à plat. Une déception pour ma part…

Je suis le cauchemar! de Frédéric Maupomé

29 mai

9782081308787FSJe suis le cauchemar!

Frédéric Maupomé

Illustrations : Laure du Faÿ

Père castor Flammarion

Je suis régulièrement à la recherche de livres pour aider ma grande (4 ans) à passer certains caps difficiles. Nous avons donc eu la recherche de livres sur l’arrivée d’un bébé mais avant ça la recherche de livres parlant des cauchemars… (on a même pu combiner les 2 dans un seul livre une fois! :p). Du coup quand on m’a proposé de découvrir cette nouvelle collection dont le premier titre concerne les cauchemars, vous imaginez bien que je n’ai pas hésité une seule seconde!

Cette collection vise les enfants de 2 à 3 ans mais à 4 ans donc on y trouve toujours son compte… L’histoire est assez classique : le cauchemar qui fait peur aux enfants a lui-même peur des parents dont les câlins le feront disparaître.  Contrairement à d’autres livres que j’avais pu trouver, il y a ici explicitement un encart rédigé par une psychologue spécialiste de l’enfance, ce qui peut être une bonne idée car autant moi, lectrice, professionnelle de la lecture (et ayant lu des bouquins comme Psychanalyse des contes de fée par exemple) je me dis « Tiens ma fille a un problème, je vais essayer de trouver des livres en rapport pour voir si ça va mieux » autant peut-être que tous les parents n’auraient pas le réflexe spontanément.

Après je préfère lire ce genre de livre à ma fille le matin ou dans la journée plutôt que le soir avant de se coucher, sauf si elle le demande explicitement. (Je ne sais pas ce que vous en pensez, d’ailleurs, je comptais faire un article à ce sujet mais bon, on sait ce que deviennent chez moi les projets d’articles! :p)

Je dois dire quand même que l’histoire est bien tournée, le cauchemar monte en puissance avant de se faire battre à plate couture par l’amour des parents et les illustrations sont plutôt pas mal, pas trop « mainstream », on est chez le Père Castor quand même, pas dans un supermarché!^_^

Par contre je dois dire que j’ai eu un coup de cœur pour la collection elle-même dont j’adore la présentation. Même si on est dans de l’album bien balisé (avec l’âge indiqué clairement sur la première de couverture, l’avis du spécialiste sur la 4ème) je trouve l’objet très plaisant, à mi-chemin entre l’album cartonné et et le livre tout court, les pages sont en papier glacé cartonné, très fin mais solide quand même et j’aime toujours les coins légèrement arrondis, bref, on sent que ça a été vraiment pensé pour la tranche d’âge visée, genre « je lis un livre comme les grands mais je pourrais bien déchirer une page par inadvertance… ah non, c’est trop solide! » :)

A voir donc la suite de cette collection!

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 41 autres abonnés