800!

3 juil

Et oui, mine de rien, depuis que je suis là, voilà le 800ème article que je publie!! (qui a dit que comme ça ce n’est pas vraiment un article?)

Du coup je prends un peu de temps pour vous raconter un peu n’importe quoi parce que quand même je ne voulais pas le laisser passer comme ça et puis si je dois encore attendre 100 articles pour avoir un compte rond, on risque d’attendre un peu!

Alors j’imagine que vous connaissez la chanson : pas de temps, bla bla, j’aurais bien envie mais, blabla, oh la la la que le temps passe vite, bla, un bébé de 4 mois c’est fatigant, bla bla,

Bref, j’espère que vous avez vu quand même une info capitale dans cet article et sachez que je n’ai pas oublié le petit concours « privé » spécial loto bd, c’est juste que j’ai accouché juste après l’avoir annoncé! :)

mains

Le parfum du voyage d’Anne Bouin et Vincent Bourgeau

24 juin

9782746710221FSLe parfum du voyage

Anne Bouin

Illustrations : Vincent Bourgeau

Autrement jeunesse

Le jour du départ, c’est le coq qui nous réveille à l’aube. Le petit déjeuner nous brouille toujours un peu l’estomac. Nous parlons peu, chacun est à ses rêves de la nuit. Ah, le parfum du voyage !

Voyager aurait moins d’attrait sans tous ses animaux. il est question ici de plusieurs chats, d’un coq, d’une musaraigne et d’un crocodile empaillé. Le récit qui commence sur la question de la possibilité de voyager sans eux fini ensuite par une énumération de lieux visités ensemble, ce qui est dommage car c’était plutôt bien parti… Au final, la présentation de ces animaux et de leurs lubies qui promettent d’enrichir le voyage retombe plutôt à plat. Une déception pour ma part…

Je suis le cauchemar! de Frédéric Maupomé

29 mai

9782081308787FSJe suis le cauchemar!

Frédéric Maupomé

Illustrations : Laure du Faÿ

Père castor Flammarion

Je suis régulièrement à la recherche de livres pour aider ma grande (4 ans) à passer certains caps difficiles. Nous avons donc eu la recherche de livres sur l’arrivée d’un bébé mais avant ça la recherche de livres parlant des cauchemars… (on a même pu combiner les 2 dans un seul livre une fois! :p). Du coup quand on m’a proposé de découvrir cette nouvelle collection dont le premier titre concerne les cauchemars, vous imaginez bien que je n’ai pas hésité une seule seconde!

Cette collection vise les enfants de 2 à 3 ans mais à 4 ans donc on y trouve toujours son compte… L’histoire est assez classique : le cauchemar qui fait peur aux enfants a lui-même peur des parents dont les câlins le feront disparaître.  Contrairement à d’autres livres que j’avais pu trouver, il y a ici explicitement un encart rédigé par une psychologue spécialiste de l’enfance, ce qui peut être une bonne idée car autant moi, lectrice, professionnelle de la lecture (et ayant lu des bouquins comme Psychanalyse des contes de fée par exemple) je me dis « Tiens ma fille a un problème, je vais essayer de trouver des livres en rapport pour voir si ça va mieux » autant peut-être que tous les parents n’auraient pas le réflexe spontanément.

Après je préfère lire ce genre de livre à ma fille le matin ou dans la journée plutôt que le soir avant de se coucher, sauf si elle le demande explicitement. (Je ne sais pas ce que vous en pensez, d’ailleurs, je comptais faire un article à ce sujet mais bon, on sait ce que deviennent chez moi les projets d’articles! :p)

Je dois dire quand même que l’histoire est bien tournée, le cauchemar monte en puissance avant de se faire battre à plate couture par l’amour des parents et les illustrations sont plutôt pas mal, pas trop « mainstream », on est chez le Père Castor quand même, pas dans un supermarché!^_^

Par contre je dois dire que j’ai eu un coup de cœur pour la collection elle-même dont j’adore la présentation. Même si on est dans de l’album bien balisé (avec l’âge indiqué clairement sur la première de couverture, l’avis du spécialiste sur la 4ème) je trouve l’objet très plaisant, à mi-chemin entre l’album cartonné et et le livre tout court, les pages sont en papier glacé cartonné, très fin mais solide quand même et j’aime toujours les coins légèrement arrondis, bref, on sent que ça a été vraiment pensé pour la tranche d’âge visée, genre « je lis un livre comme les grands mais je pourrais bien déchirer une page par inadvertance… ah non, c’est trop solide! » :)

A voir donc la suite de cette collection!

 

Carabosse, la légende des cinq royaumes de Michel Honaker

8 mai

9782081307988FSCarabosse, la légende des cinq royaumes

Michel Honaker

Flammarion

En un instant l’ombre éclipse le soleil, au milieu des branches tortueuses aux feuilles grasses et triangulaires, émerge une jeune fille à la chevelure brune et au regard ténébreux. Le poison de l’amour déçu lui dévore l’âme. De sa sœur Léonore, qui lui a ravi son aimé, Carabosse jure de se venger : le fruit de leur amour mourra, le jour de ses dix-huit ans. Alors son sombre pouvoir jettera sur le Royaume terreur et désolation. les liens du sang tissent des haines plus féroces que toutes les autres… (4ème de couverture)

L’histoire de la Belle au bois dormant, tous le monde la connaît (ou croit la connaître, je ne suis pas sure moi-même de connaître une autre version que celle de Disney que je suppose édulcorée…). Mais sait-on pourquoi la fée Carabosse est-elle aussi méchante (rien à voir avec Orangina) et comme cela fini au delà du baiser et du « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants »? Probablement personne, ce qui permet à Michel Honaker de l’imaginer et de nous le raconter…

Ce livre est composé de deux parties : d’abord la rencontre des parents d’Aurore, le roi de Bois Dormant et la transformation d’une jeune fille belle mais bossue et pleine d’aigreur en une fée maléfique puis la fameuse malédiction. Une seconde partie qui nous montre Lilas, la bonne fée, celle qui a transformé la mort en sommeil, à la recherche du prince qui pourra réveiller Aurore et sauver les 5 Royaumse car Carabosse ne se contente pas de sa malédiction, elle fait aussi régner la terreur…

Mon avis sur cette histoire est en demie teinte car autant j’ai suivi avec intérêt la 2ème partie, autant j’ai traîné un moment sur la première… Comme Cali (voir son avis ici) je ne saurais dire exactement pourquoi, si l’écriture y est pour quelque chose (j’ai buté dessus dans la 1ère mais pas dans la 2ème) ou bien les personnages, le trio Trublion, Hugo et Lilas étant plus attachants que le roi, la reine et la fée Carabosse. J’ai aimé cette idée de reprendre un conte connu et d’approfondir les tenants et les aboutissants mais j’ai trouvé l’auteur plus inspiré pour « l’après endormissement » que pour l’avant, comme si c’était cette partie de l’histoire qui finalement l’avait lui aussi plus intéressé!

Michel Honaker est un auteur très prolifique et dont j’ai déjà lu plusieurs romans avec plus ou moins de bonheur, par exemple Terre noire, les exilés du Tsar dont j’avais trouvé le style très intéressant et pourtant n’avais pas été plus emballée que ça par l’histoire ou Odyssée, la malédiction des pierres noires qui m’avait totalement embarquée!

Un avis beaucoup plus emballé par ici!

Entre chat et chien de Eric Battut

14 avr

9782746736245FSEntre chat et chien

Eric Battut

Autrement jeunesse

Chien est poète, mais depuis longtemps l’inspiration lui manque. Chat est vagabond, et depuis longtemps il n’a rien mangé. Un soir d’hiver, Chat trouve refuge dans la maison de Chien. Ensemble et malgré tout ce qui les oppose, ils décident de faire un livre.(résumé éditeur)

A partir de 4/5 ans

Cet album traite du sujet classique en littérature pour les tous petits de la rencontre entre deux êtres différents (d’ailleurs c’est peut-être bien un sujet classique tout court en fait!) qui finalement vont s’apprécier et construire quelque chose en commun. Ici ça sera un livre, on pense d’ailleurs à un livre pour enfant à cause du texte et des illustrations, même s’il est question de poésie.

Je n’avais encore jamais lu d’album de cet auteur qu’il me tardait de découvrir. Et je dois dire que je suis un peu perplexe. Le ton employé est très laconique et je me demandais si le thème de la création d’un livre touchait beaucoup les petits. Mais après tout pourquoi pas, puisqu’à cet âge la lecture tient une grande place dans leur quotidien, pour certains c’est peut-être même le moment de leur vie où elle en tiendra le plus.

Malgré les avis plutôt positifs que j’ai pu lire de ci de là sur cet album, je dois avouer que je n’ai pas été touchée, ni par les textes ni par les illustrations… Ce qui n’est bien sûr pas le cas de ma fille qui a demandé à le lire et le relier plusieurs fois.

J’ai en revanche apprécié le format de l’album qui est joli avec son fil rouge de reliure (qui donne le nom à la collection donc) et qui pour un tarif poche ne fait pas cheap du tout, au contraire.

d’autres avis par ici : Ricochet, Les mots de la fin, Au bon roman

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 41 autres abonnés