♥ Les voies d’Anubis de Tim Powers

3 fév

En 1983, Brendan Doyle, professeur de littérature spécialiste de Coleridge accepte de faire un voyage en 1810 pour aller le rencontrer en personne. Il espère par la même occasion en profiter pour tirer un peu au clair la vie de William Ashbless qui a laissé très peu de traces et à qui il aimerait consacrer sa prochaine biographie.

Il va se retrouver très vite coincé là-bas et se retrouvé pris dans des enjeux qui le dépasse complètement, incluant une lutte contre d’étranges magiciens qui veulent faire régner les dieux égyptiens sur l’Angleterre. Il y a aussi des singes qui apparaissent soudainement, des Ka, doubles magiques de certaines personnes, j’en passe et des meilleures!!

On va croiser beaucoup de personnages, vivre des aventures rocambolesques et bien s’amuser. Car Tim Powers sait nous faire plonger dans un livre sans plus aucun espoir de le lâcher, ne serait-ce que pour aller dormir! Toutes les pièces du puzzle s’emboitent parfaitement (même si je ne peux m’empêcher de tiquer sur un paradoxe temporel dont je ne vous dirais rien ici pour ne pas trop dévoiler l’intrigue, mais les paradoxes temporels me font toujours tiquer et ça occasionne de passionnants débats à la maison !!) et sans qu’il n’ait besoin de s’appesantir sur les situations, ce qui est agréable.

En revanche après cette lecture je ne peux que me poser des questions sur le steampunk car ce livre est (rappelons-le, on ne sait jamais) un des trois fondateurs du genre et pourtant nulle trace ici de passé avec machines à vapeur ou autre, ce passé pourrait être le notre mais avec de la magie en plus et des voyages dans le temps…. Bon après vous n’aurez qu’à me répondre « va lire ton livre sur le steampunk d’Etienne Barillier, il t’apportera certainement des réponses, notamment sur le développement d’une esthétique steampunk, etc… »

Bon, bah si vous croyez que j’ai le temps, j’ai un livre sur l’uchronie à finir moi!! ;)

About these ads

7 Réponses to “♥ Les voies d’Anubis de Tim Powers”

  1. XL 3 février 2011 at 20:24 #

    je l’ai reçu dans le cadre d’un swap organisé par Lhisbei et il ne m’a pas laissé un souvenir impérissable : la façon dont tu le racontes me donnerait presque envie de le lire si je n’avais pas déjà été déçue. en effet, il n’y a pas trace de steampunk ou alors j’étais distraite par la difficulté de suivre les péripéties trop rocambolesques de Brendan lancé sur les traces d’Ashbless !

    • Loula 7 février 2011 at 10:16 #

      OOOOhhhh!!!! Bon allez, je dirais rien à mon copain et il ne t’interdira pas l’accès à mon blog (il est trop fort en informatique) pour insulte à son dieu vivant Tim Powers!! Heureusement que j’ai aimé :lol:

  2. Lhisbei 5 février 2011 at 15:56 #

    Pas encore lu celui-là :(

    • Loula 7 février 2011 at 10:16 #

      C’est pas sérieux tout ça!! (voir le réponse faite à XL:)

  3. Lord Orkan Von Deck 15 février 2011 at 14:48 #

    moi je suis bon élève : je suis en train de le lire !

    • Loula 15 février 2011 at 19:34 #

      C’est bien, je suis fière de toi! Mais décidement j’ai de l’avance^^ (il faudrait que je sache quel est ton prochain livre pour le lire avant toi :lol:)

Trackbacks/Pingbacks

  1. Red is Britain : biblio perso. « Loula, il était une fois… - 26 février 2011

    [...] Powers, Tim :  Les voies d’Anubis [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 40 autres abonnés

%d bloggers like this: